14 juin 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

UEFA CL (Quarts de finale retour) : Manchester City et l’Inter Milan se qualifient pour les demi-finales

Manchester City, qui a tenu le choc sur la pelouse du Bayern Munich (1-1), et l’Inter Milan, pourtant contraint au nul à San Siro par le Benfica Lisbonne (3-3), se sont logiquement qualifiés mercredi pour les demi-finales de la Ligue des champions après avoir fait l’essentiel du travail à l’aller.

City affrontera pour une place en finale le Real Madrid, dans un énorme choc, et l’Inter Milan aura droit à un double derby avec son grand rival, l’AC Milan (allers 9-10 mai, retours 16-17 mai).

Vainqueur 3-0 à l’Etihad Stadium, Manchester Coty abordait son voyage à Munich avec une très belle marge. Les hommes de Pep Guardiola ont été malmenés par un Bayern pourtant en proie au doute ces derniers temps mais ils n’ont jamais cédé, s’offrant le droit de poursuivre leur aventure européenne sur un nouvel exploit du phénoménal Erling Haaland en seconde période (57e), l’égalisation sur penalty de Joshua Kimmich (83e) étant anecdotique.

Le meilleur buteur de la compétition (12 réalisations) avait débuté le match de la pire des manières en manquant un penalty très sévère sifflé peu avant la pause par l’arbitre français Clément Turpin pour une main de Dayot Upamecano (37e). Mais il n’a pas abdiqué, se jouant de la défense bavaroise et du malheureux Upamecano, déjà en grande difficulté à Manchester il y a une semaine, pour fusiller de près le gardien du Bayern, Yann Sommer (57e).

Voilà City à deux matches d’une deuxième finale en C1 après celle perdue en 2021 contre Chelsea. Mais avant de se rendre à Istanbul, le 10 juin, il faudra se défaire du Real Madrid. La double confrontation avec le tenant du titre et détenteur du record de victoires de l’épreuve (14) s’annonce grandiose.

De son coté, treize ans après, l’Inter Milan renoue avec le dernier carré de la Ligue des champions et va se frotter à une vieille connaissance, l’AC Milan. Après s’être imposés 2-0 à Lisbonne, les Nerazzurri ont tranquillement géré leur avance à domicile, trouvant l’ouverture par Nicolo Barella (14e), Lautaro Martinez (65e) et Joaquin Correa (78e), les buts portugais signés Fredrik Aursnes (38e), Antonio Silva (86e) et Petar Musa (90e+5) étant sans conséquence.

Alors qu’il souffle le chaud et le froid en championnat (4e) où il n’a récolté qu’un seul point lors de ses cinq dernières sorties, l’Inter sait cette saison se transcender lors des soirées européennes. Sa qualification assure en tout cas un billet à l’Italie en finale, une première depuis 2017 et la défaite de la Juventus Turin contre le Real Madrid (4-1).

AFP