13 juillet 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

La Coupe du monde 2030 aura lieu dans six pays et sur trois continents

Les confédérations européenne, africaine et sud-américaine de football se sont accordées autour d’une candidature unique pour le Mondial-2030, présentée par le Maroc, l’Espagne et le Portugal avec trois matches en Amérique du Sud, a annoncé la FIFA mercredi.

Pour le centenaire de sa première édition en Uruguay, la Coupe du monde masculine «unira trois continents et six pays», promet l’instance du football, qui doit encore valider les critères techniques et n’attribuera officiellement la compétition que fin 2024.

Mais avec l’approbation «unanime» de cet unique dossier par le Conseil de la FIFA, la route semble dégagée pour cette formule intercontinentale inédite, promettant un montage politique et logistique complexe et de nombreuses questions autour de l’impact environnemental des grands événements sportifs.

L’annonce de mercredi met fin à la rivalité annoncée entre deux favoris, une candidature conjointe de l’Argentine, l’Uruguay, le Chili et le Paraguay, et un ticket européen longtemps emmené par l’Espagne et le Portugal.

Il y a un an, avec l’appui de l’UEFA, les deux pays avaient intégré l’Ukraine à leur dossier, assurant vouloir lancer «un message de solidarité et d’espoir» et rendre hommage à «la ténacité et la résilience» d’un pays occupé par l’armée russe depuis février 2022.

Mais cet attelage hautement politique ne s’était pas précisé depuis et le Maroc, quintuple candidat malheureux à l’accueil du tournoi, était entré dans la danse mi-mars, sans que soit alors précisé ce qu’il adviendrait de l’Ukraine.

L’accord entre l’UEFA et ses homologues africaine (CAF) et sud-américaine (CONMEBOL) entérine à la fois le retrait de l’Ukraine et celui du projet initial Argentine-Chili-Uruguay-Paraguay, en échange d’une concession symbolique majeure.

Selon la Fifa, une «cérémonie du centenaire» se tiendra en effet «au stade où tout a commencé», à Montevideo, à l’époque où l’épreuve réunissait 13 équipes dans une même ville hôte — contre 32 lors du Mondial-2022 au Qatar et 48 à partir de l’édition 2026 aux Etats-Unis, Canada et Mexique.

Par ailleurs, Montevideo, Asuncion et Buenos Aires accueilleront chacun une rencontre du Mondial, même si l’essentiel de l’épreuve se déroulera entre les trois pays organisateurs.

Une fois validés les critères techniques, l’instance du football attribuera officiellement fin 2024 l’organisation de son épreuve phare, compétition la plus populaire au monde, marquant de cette formule inédite le centenaire de la première édition organisée en Uruguay en 1930.

https://twitter.com/fifamedia/status/1709585146683212153?t=zUcKmWXTcczKWyvzn8zA_Q&s=19