14 juillet 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

EN : Billel Omrani, Riyad Benayad, Yanis Hamache et Abdelkahar Kadri s’expriment en zone mixte

Quatre des nouveaux joueurs de l’équipe nationale se sont exprimés, lundi lors d’une zone mixe organisée avec la presse, peu avant la première séance d’entraînement au Centre technique national (CTN) de la FAF à Sidi Moussa, à cinq jours du match contre l’Ouganda, samedi au stade du 5-juillet (20h00), comptant pour la 1re journée (Gr.F) des qualifications de la CAN-2023.

Billel Omrani (attaquant/ CFR Cluj – Roumanie) : « HamdouAllah, j’ai trouvé une ambiance chaleureuse, les joueurs sont souriants, tout se passe bien. Mon objectif personnel est de prouver sur le terrain que j’ai les capacités de jouer en équipe nationale et de faire la différence. Je vais essayer de marquer un but samedi ou le match d’après si je serais aligné.

J’aurais aimé rencontrer le capitaine Riyad Mahrez, mais je ne peux pas commenter son absence. A mon point de vue, l’équipe nationale ne souffre pas d’inefficacité offensive. Concernant l’élimination de l’Algérie de la Coupe du monde 2022, je n’aime pas trop parler du passé, je préfère me focaliser sur l’avenir ».

Riyad Benayad (attaquant/ ES Sétif – Algérie) : « Je suis très honoré et fier de faire partie de cette équipe. Je suis là pour saisir ma chance, et prouver que j’ai les qualités pour donner un plus à mon pays. J’espère être à la hauteur des espérances. Aujourd’hui, le sélectionneur m’a fait confiance en me convoquant pour ce stage, à moi de travailler et d’arracher une place comme l’ont fait les attaquants qui m’ont précédé à l’image de Slimani et Bounedjah« .

Yanis Hamache (défenseur/ Boavista FC – Portugal) : « Nous avons été bien accueillis. Je m’apprête à effectuer mon premier entraînement collectif, c’est un plaisir d’intégrer cette équipe et cet effectif. Le coach Belmadi nous a dit clairement qu’on méritait notre présence, à nous de travailler dur pour pouvoir s’intégrer au sein du groupe et participer aux matchs. Il y a un groupe en place qui a beaucoup de qualités. On n’a pas vu un écart entre les nouveaux et les anciens, on compose tous une famille ».

Abdelkahar Kadri (milieu de terrain/ KV Courtrai – Belgique) : « Dieu merci, c’est un honneur pour moi de rejoindre l’équipe nationale. J’espère être à la hauteur et suivre les traces de mes anciens coéquipiers au Paradou AC à l’image de Bensebaïni et Boudaoui qui sont considérés aujourd’hui comme des cadres. Les joueurs issus de l’Académie du PAC ont bien travaillé depuis leur jeune âge, ce qui explique aujourd’hui leur présence en équipe nationale. J’espère que les nouveaux joueurs puissent donner un plus et permettre à la sélection de retrouver son vrai niveau ».