23 février 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

CAN-2023 : le Sénégal et le Cap Vert sortent du lot

La 2e journée de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2023 (reportée à 2024) en Côte d’Ivoire (13 janvier- 11 février), clôturée dimanche soir, a permis au Sénégal, tenant du titre, et au Cap Vert, de devenir les deux premiers qualifiés aux 1/8es de finale de cette 34e édition.

Vainqueur facilement d’entrée face à son voisin la Gambie (3-0), le Sénégal de Sadio Mané (Gr.C) a récidivé en battant avec autorité une décevante équipe du Cameroun (3-1), un deuxième succès synonyme de qualification au prochain tour.

Seul favori à ne pas décevoir, le Sénégal s’est emparé de la tête du classement de sa poule (6 pts), à deux longueurs de la Guinée, vainqueur difficile devant la Gambie (1-0).

De son côté, le Cap Vert (Gr. B) continue d’impressionner, en déjouant les pronostics. Les « Requins Bleus » ont démarré en trombe en battant le Ghana (2-1), avant de disposer aisément du Mozambique (3-0), en attendant le choc prévu ce lundi soir face à l’Egypte (21h00, algérienne).

Les « Pharaons » avec 2 points au compteur après deux nuls face au Mozambique (2-2) et au Ghana (2-2), devront impérativement l’emporter pour passer au prochain tour.

Dans le groupe A, la Côte d’Ivoire, pays hôte, a complètement passé à côté en s’inclinant face au Nigeria (0-1), un revers mal perçu par ses supporters.

Les coéquipiers de Sébastien Haller, vainqueurs en match d’ouverture face à la Guinée-Bissau (2-0), devront faire face à une belle équipe de la Guinée-équatoriale, qui a signé son premier succès dans le tournoi en dominant la Guinée-Bissau (4-2), après son nul face aux « Super Eagles » du Nigeria (1-1).

L’équipe algérienne est revenue de loin pour arracher un précieux point dans le temps additionnel devant le Burkina Faso (2-2), préservant ainsi toutes ses chances dans le groupe D. La Mauritanie continue de manger son pain noir en concédant un deuxième revers de rang, cette fois-ci face à l’Angola (2-3), après une première défaite face aux « Etalons » burkinabè (0-1).

Les « Verts » seront appelés à l’emporter mardi face à la Mauritanie pour valider leur billet aux 1/8es de finale.

Battue pour ses débuts dans la compétition par la Namibie (1-0), la Tunisie (Gr.E) n’a pas fait mieux qu’un match nul devant le Mali (1-1), un résultat qui permet tout de même aux  » Aigles de Carthage  » de rester maîtres de leur destin.

L’Afrique du Sud a sonné la révolte en se rachetant admirablement face à la Namibie (4-0), après sa défaite d’entrée face aux « Aigles  » maliens (0-2). Les  » Bafana Bafana » signent le plus gros score depuis le début de la compétition.

La Zambie (Gr.F), championne d’Afrique 2012, a enchaîné un deuxième nul de rang face à la Tanzanie (1-1), malgré le fait d’avoir terminé la partie en infériorité numérique après l’expulsion du défenseur Rodrick Kabwe peu avant la pause (44e), lors que la RD Congo a réussi à tenir en échec le Maroc (1-1).

Côté statistiques 32 buts ont été marqués, dont 2 sur penalty, sur l’ensemble de la deuxième journée, soit 5 buts de plus par rapport à la première journée. Cinq matchs nuls sont enregistrés. La victoire de la Guinée-équatoriale face à la Guinée-Bissau (4-2) est la rencontre la plus riche en buts depuis le début du tournoi.

Les arbitres ont sorti 31 cartons jaunes, soit 11 de moins que lors de la première journée.

L’attaquant algérien Baghdad Bounedjah et l’Equato-guinéen Emilio Nsue occupent conjointement la tête du classement des buteurs avec 3 réalisations chacun.

La troisième et dernière journée de la phase de poules débute ce lundi avec quatre matchs au programme : Guinée-équatoriale – Côte d’Ivoire (18h00) et Guinée-Bissau – Nigeria (18h00) pour le compte du groupe A, et Cap-Vert – Egypte (21h00) et Mozambique – Ghana (21h00) dans le groupe B.

APS