16 juillet 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

Total CAF CL (Quarts de finale aller) : faux-départ de l’ESS et du CRB à domicile

L’ES Sétif et le CR Belouizdad, engagés en quarts de finale de la Ligue des champions de football, ont raté à domicile, leur départ dans cette compétition, en concédant respectivement un nul et une défaite lors des derbies maghrébins respectivement face à l’ES Tunis (0-0) et au WA Casablanca (0-1) au stade du 5 juillet (Alger).

L’ES Sétif qui affrontait vendredi soir une grosse cylindrée tunisienne habituée aux grands rendez-vous continentaux, n’a pu percer la solide défense de l’EST, où évoluent les Algériens Abdelkader Bedrane et Amine Tougai qui ont fait face aux rushs désordonnés de Djabou, Kendouci et autre Djahnit, notamment dans le dernier quart d’heure de la partie.

Les hommes de Radhi Jaïdi ont bien maitrisé leur sujet durant la majeure partie du match, notamment en première période durant laquelle ils ont inquiété l’arrière garde sétifienne, avant de résister aux attaques des « Noir et Blanc » en 2e mi-temps.

Le départ inattendu en milieu de saison du coach tunisien, Nabil Kouki, remplacé au pied levé l’intérimaire, Rédha Bendris, n’a pas arrangé les affaires de « l’Aigle sétifien » qui, traverse un passage à vide en championnat de Ligue 1, en dépit de sa récente victoire sur le MC Alger (2-1).

Pour le match retour, la tâche des camarades de l’excellent  gardien Khedairia sera compliquée au stade de Radés, où l’Espérance reste intraitable, grâce à sa très longue expérience dans cette compétition.

Néanmoins, la formation sétifienne, habituée des compétitions continentales et ancienne détentrice du titre de champion d’Afrique et qui a la chance de ne pas concéder un but à domicile, nourrit l’espoir de surprendre les Tunisiens dans leur fief.

Pour y parvenir, les camarades de Djabou seront dans l’obligation, vendredi prochain de relever le défi, savoir gérer la lourde pression qui sera sur leurs épaules, comme l’a indiqué son entraîneur Bendris à l’issue du match aller à Alger.

« Nous avons manqué de fraîcheur en disputant trois matches en une semaine. Notre onze  est prêt pour relever le défi, et honorer les couleurs du club et celles du pays en dépit de la difficulté de la mission dans de pareils rendez-vous« , a-t-il affirmé.

CR Belouizdad : un revers lourd de conséquences

Le second représentant algérien, le CR Belouizdad est tombé du haut de son piédestal en concédant une défaite lourde de conséquences face au WA Casablanca (0-1) malgré la présence d’un public record, et surtout l’avantage numérique dont ils ont bénéficié durant 83 minutes, suite à l’expulsion du Marocain Jalal Daoud (7e min).

Le solide leader de Ligue 1, qui file logiquement vers son 3e titre national consécutif, n’a pu imposer son style de jeu habituel. Le Chabab qui a exercé en première mi-temps, une grande pression sur son adversaire du jour sans pouvoir concrétiser sa domination, a été mené au score des l’entame de la seconde période par un but de Guy Mbenza (46e). Par la suite, il a nettement pris le contrôle du jeu mais s’est heurté au double rideau du WAC autour de son gardien qui n’a laissé aucune brèche, aux attaquants belouizdadis tels que Aribi et Merzougui et autres Belkhiter qui manquaient de cohésion au niveau de la ligne offensive et confondant vitesse et précipitation.

Pour le coach Paqueta, rien n’est perdu, car « il reste encore une manche à Casablanca« ,  a t-il indiqué à la fin du match .

« Les chances de passer au dernier carré sont intactes. A Casa, on adoptera une tactique plus offensive, nous serons capables d’inscrire des buts, en misant beaucoup sur l’aspect psychologique pour refaire notre retard« , a-t-il précisé.

La tâche du capitaine des « Rouge et Blanc », Chamseddine Nessakh, sera difficile samedi prochain au stade Mohamed V, mais impossible à ce niveau de la compétition ».

APS