21 avril 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

1/2 Finale CAN-2021 / Cameroun – Egypte : La guerre des étoiles !

C’est un nouvel épisode de la superbe série « Star Wars » sauf que , cette fois, c’est en football dans sa « Saga Africa » où on aura droit, aujourd’hui jeudi, à une bataille de titans entre les Pharaons de l’Égypte hauts de leurs sept étoiles et les lions indomptables du Cameroun qui veulent d’un sixième astre sur leurs maillots.

À coup sûr, cette confrontation tiendra en haleine deux peuples qui respirent le football dont les deux sélections détiennent au total presque le tiers des titres mis en jeu depuis le commencement de la CAN en 1957.

Cette demi-finale qui se déroulera à 20h au stade Paul Biya à Olimbé , est donc une véritable finale avant l’heure. Le vainqueur ira rejoindre en finale le Sénégal qui s’est brillamment qualifié hier aux dépens du Burkina Faso.

Aux tours précédents , c’est plutôt l’Egypte qui a eu fort à faire en écartant justement du chemin des adversaires de la taille de la Côte d’Ivoire et du Maroc. Et ce, contrairement aux Camerounais qui ont eu la tâche bien moins ardue devant des Comoriens héroïques même si désavantagés par combien d’aléas, puis face à des Gambiens qui ont vraiment montré des limites en 1/4 de finale.

Pour ce qui est des confrontations directes entre les deux équipes, ce sont certes les Egyptiens qui dominent en toutes compétitions confondues. Sauf que, ce sont les camerounais qui sont meilleurs statistiquement pour ce qui est des matchs disputés dans le cadre des CAN. En finale de la CAN 2017 au Gabon, le Camerounais avait d’ailleurs battu l’Égypte par 2 à 1.

Ça a été toujours du costaud entre les deux équipes et l’esprit de revanche a de tout temps plané dans l’air. Et on s’attend à tout ça pour cette demi-finale .

La Cameroun joue chez lui , les coéquipiers du capitaine et buteur Vincent Aboubakar , ne jurent que par une qualif’ en finale et d’une sixième étoile aussi. Habitués à la pression, les Egyptiens guidés par Mohamed Salah sont conscients de la bataille pour espérer arracher une étoile du ciel du pays de Samuel Eto’o. Qualifiés hier, Sadio Mané et compagnie veulent cette fois-ci une étoile, leurs première.

Enfin, et pour le bonheur du foot , on ne souhaite qu’un bon arbitrage à la hauteur de toute cette guerre des étoiles !