25 juin 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

Fluminense remporte sa première Copa Libertadores en battant Boca Juniors 2-1 a.p.

Le club brésilien de Fluminense a remporté la première Copa Libertadores de son histoire en battant l’équipe argentine de Boca Juniors 2 buts à 1 après prolongation en finale, samedi au stade Maracana de Rio de Janeiro.

L’Argentin de Fluminense German Cano a ouvert la marque à la 36e minute, son 13e but dans cette Copa Libertadores à l’âge de 35 ans, en reprenant au point de penalty un centre de la droite de Keno.

Le latéral droit péruvien Luis Advincula a égalisé à la 73e d’un superbe tir enroulé du gauche depuis l’extérieur de la surface, puis John Kennedy a marqué le but de la victoire brésilienne en prolongation (99e) avant d’être exclu pour avoir trop fêté son but avec les supporters.

L’équipe argentine a également terminé à dix après l’exclusion du défenseur colombien Frank Fabra pour avoir mis une gifle à Nino (105e).

Boca Juniors, sacré à six reprises, perd pour la sixième fois en finale de cette compétition, l’équivalent sud-américain de la Ligue des champions européenne.

Cette finale a permis de voir de vieilles connaissances européennes telles l’ancien buteur de Naples et du PSG Edinson Cavani (36 ans) côté Boca Juniors et le multi titré défenseur ancien du Real Madrid Marcelo (35 ans) côté Fluminense. Les deux ont été remplacés en seconde période.

Fluminense succède à un autre club brésilien, son grand rival de Flamengo, vainqueur l’an dernier de l’Atlético Paranaense 1-0 en finale à Guayaquil.

Le dernier club argentin en finale était River Plate, battu 2-1 par Flamengo en 2019 à Lima.

Le dernier affrontement entre Fluminense et Boca Juniors remontait à mai 2012 en quarts de finale de cette même Copa Libertadores. Boca Juniors s’était qualifié pour les demi-finales.

Fluminense, entraîné par Fernando Diniz, qui est aussi le sélectionneur du Brésil, a enfin remporté le Graal après avoir perdu aux tirs au but son unique finale en 2008 face au club équatorien du LDU Quito.

Boca Juniors en était pour sa part à sa 12e finale, avec six victoires et désormais autant de défaites, à un succès du record détenu un autre club argentin, l’Independiente (7 victoires en 7 finales).

AFP