23 juillet 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

Éliminatoires CAN U23 : les « Verts » pour prendre option contre le Ghana à Annaba

L’équipe nationale des moins de 23 ans (U23) affrontera vendredi son homologue ghanéenne au stade du 19 mai 1956 d’Annaba (22h00), avec l’intention de prendre option pour la qualification à la Coupe d’Afrique des nations CAN-2023 de la catégorie, à l’occasion du 3e et dernier tour qualificatif (aller).

Réhabilitée par la Confédération africaine de football (CAF) après la disqualification de la RD Congo pour avoir aligné aux éliminatoires de la CAN-2019 un joueur dont la date de naissance a été falsifiée, l’Algérie devait affronter l’Ethiopie au 2e tour (bis), mais défiera finalement le Ghana au dernier tour qualificatif, après le retrait des Ethiopiens.

Les coéquipiers du sociétaire du Paradou AC Titraoui seront appelés à sortir le grand jeu pour faire face à une équipe coriace, considérée comme l’une des plus redoutables du continent. Lors du 2e tour, le Ghana avait éliminé le Mozambique en s’imposant dans les deux manchs (aller : 2-1, retour : 2-0).

« Le match s’annonce très disputé. La qualification va se jouer au terme des deux manches, même s’il est important de gagner cette rencontre aller pour avoir un ascendant psychologique« , a indiqué le coach national Noureddine Ould Ali lors d’une conférence de presse tenue dimanche.

En vue de cette double confrontation, Ould Ali a fait appel à 26 joueurs dont 14 évoluent à l’étranger. Si certains étaient présents face à la RD Congo en octobre 2022, d’autres ont été convoqués pour la première fois.

« Nous avons retenu 26 joueurs que je considère les plus en forme du moment. Nous connaissons bien notre adversaire, qui a des traditions dans les jeunes catégories. Ils sont sept joueurs qui ont pris part au dernier CHAN-2022 (reporté à 2023) en Algérie. C’est une très bonne équipe qui renferme d’excellents joueurs sur le plan technique. Nous avons analysé leurs points forts et leurs faiblesses« , a-t-il ajouté.

Et d’enchaîner : « Nous avons des atouts à faire valoir. Nous sommes en train de nous préparer dans les meilleures conditions. La seule chose qui me préoccupe ce sont les blessures, et j’espère que nous serons épargnés« , tout en appelant le public de l’est et celui d’Annaba en particulier à « faire le déplacement en masse pour soutenir les joueurs. Leur soutien sera déterminant. »

De son côté, le sélectionneur ghanéen Ibrahim Tanko a retenu huit joueurs évoluant à l’étranger en vue de ces deux rendez-vous avec l’Algérie, ce qui explique sa volonté et celle de la Fédération ghanéenne (GFA) de valider le ticket pour la phase finale, d’autant que les « Black Meteors » n’ont plus participé aux JO depuis l’édition 2004 à Athènes.

APS