13 juillet 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

CAN-2023 | Djamel Belmadi : « J’ai fait un mix entre l’expérience et les nouveaux »

Le sélectionneur national Djamel Belmadi, est revenu dimanche sur ses choix de la liste des 26 joueurs, dont 4 évoluant en championnat national, retenus pour la Coupe d’Afrique des nations CAN-2023 (reportée à 2024) en Côte d’Ivoire (13 janvier-11 février).

« J’ai fait un mix entre l’expérience et les nouveaux joueurs, je suis dans la continuité de mon travail. Il y a des éléments qui ont déjà participé à la CAN avec moi et avec d’autres sélectionneurs, on ne change pas un effectif à l’approche d’un rendez-vous comme la CAN. Il y a aussi une partie de joueurs qui vont découvrir cette compétition, âpre et difficile », a-t-il affirmé lors d’une conférence de presse tenue au stade Nelson Mandela de Baraki.

En vue cette 34e CAN, Belmadi a dévoilé vendredi soir une liste de 26 joueurs, dont dix vont participer pour la première fois à la CAN: les portiers Benbot (USM Alger) et Mandrea (SM Caen/France), Belaïd (USM Alger) Guitoun (FC Metz/France), Aït-Nouri (Wolverhampton/Angleterre), Larouci (Sheffield United/Angleterre), Touba (US Lecce/Italie), Chaïbi (Eintracht Francfort/Allemagne), Aouar (AS Rome/Italie), et Gouiri (Stade Rennais/France).

A noter le retour du gardien Raïs M’bolhi (CR Belouizdad) et de l’ailier gauche Youcef Belaïli (MC Alger) après plusieurs mois d’absence.

« J’avais la possibilité d’élargir la liste à 27 joueurs, j’ai rajouté des joueurs sur des situations où il y a une réflexion profonde. De prime abord, je ne suis pas pour un effectif pléthorique, ça deviendra compliqué pour plusieurs raisons. J’agis beaucoup sur le management », a-t-il ajouté.

Et d’enchaîner : « Si j’ai fait appel aux joueurs ayant déjà pris part à la CAN, ce n’est pas à cause de leur expérience seulement, mais aussi, leur capacité de remplir certains rôles ».

Sur les 26 joueurs, 14 joueurs avaient été présents lors de la dernière édition 2022 au Cameroun, marquée par une élimination sans gloire dès le premier tour de la compétition. Belmadi estime que la préparation sera meilleure cette fois-ci, avec au programme un stage précompétitif de dix jours prévu à partir du lundi 1e janvier à Lomé au Togo.

« En 2022, avec le Covid-19, nous n’avions pas pu nous entraîner dans des conditions similaires à celles de la compétition. Là, nous irons dans un pays limitrophe, avec des conditions similaires à celles que nous aurons à Bouaké. Après avoir validé notre qualification pour cette CAN un peu tôt, nous nous sommes projetés rapidement sur le tournoi », a-t-il conclu.

APS