14 juillet 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

«Qatar 2022», c’est aussi la coupe du monde des marques !

Par Mohammed Bellahsene 

Comme tous les quatre ans puisque coïncidant avec l’organisation d’une coupe du monde de football, les grandes marques en équipements se frottent déjà les mains pour marquer l’événement dont l’effet dope d’ores et déjà les ventes des maillots outre combien d’autres objets des équipes qualifiées désormais connues à présent.

Il est vrai que les traditionnelles marques-ténors, Nike et Adidas pour les citer, vont se partager la part du lion avec un ascendant assez palpable du label américain tel que remarqué depuis quelques éditions, mais d’autres équipementiers savent aussi et à leurs manières tirer profit de cet événement planétaire. C’est à l’image de la griffe Puma difficilement détrônable lorsqu’il s’agit de certaines sélections, africaines plus particulièrement, dont les appellations courantes sont sacrées au « roi lion ». Une sorte de partenariat de la marque qui reste logique puisque adaptée aux surnoms « Lions Indomptables », « Lions de la Teranga » et « Lions de l’Atlas » qui représentent respectivement les pays du Cameroun, du Sénégal et du Maroc. Si, d’autre part, la marque Italienne Kappa fait un peu exception en habillant la sélection tunisienne, d’autres marques saisissent l’opportunité pour dynamiser leurs ventes localement suite à la qualification de leurs pays. On pense à la marque Hummel pour ce qui est du Danemark et au label Marathon s’agissant de l’équateur. Une présence qui ne peut s’avérer que judicieuse lorsqu’on souhaite élargir son segment dans le marché international.

C’est pour dire que bien avant le déroulement de la compétition, les marques se bousculent et se tiennent déjà prêtes pour un marché très prolifique qui ne cessera d’ailleurs pas de croître durant et après l’événement en fonction des performances de chacune des équipes présentes et des objectifs recherchés.

Le fait insolite est que, cette fois-ci, la coupe du monde se déroulera pratiquement en automne et une première fois dans un pays aux conditions particulières où l’on a misé sur le confort des infrastructures et d’un niveau sans pareil en matière des moyens pour une communication visuelle mesurée au détail près. Des facteurs motivants pour faire inspirer le génie des marques dont on imagine les surprises qu’on nous réserve point de vue conception et innovation des choses. Et la toute première a été divulguée à quelques heures du tirage au sort de « Qatar 2022 » par la présentation du Ballon nommé « Al Rihla » conçu spécialement aux couleurs du mondial à venir par la firme allemande Adidas laquelle prévoit déjà la vente de plusieurs millions de répliques à l’occasion.

C’est donc un événement qui parait différent de par ses caractéristiques même si resté à caractère ponctuel à la base. Des éléments nouveaux mettent davantage de l’eau à la bouche aux marques pour générer d’énormes gains en une courte durée par conséquent.

Aussi, il est quasi sûr que des marques hors-équipementiers se mettent également de la partie pour une pub ciblée via la performance individuelle ainsi que d’autres atouts d’ordre physique du joueur tels que l’élégance, le charisme,… Des profils de footballeurs qu’on va s’arracher d’ici l’événement pour les grands bonheurs et gros bénéfs des parties engagées. Le foot va vite en ces temps numériques rapides également. « Qatar 2022 », c’est déjà demain. À vos marques donc !