5 mars 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

Oran : mise en exergue du rôle de l’équipe de football du FLN dans l’internalisation de la cause algérienne

Les participants à la deuxième et dernière journée du séminaire international sur « Le rôle du sport dans le mouvement national et la guerre de libération (1895-1962) », ont souligné, lundi à Oran, le rôle de l’équipe de football du Front de libération nationale dans l’internationalisation de la cause algérienne.

Dr Sadek Kacem de l’Université d’Oran 1 « Ahmed Ben Bella » a affirmé que l’équipe de football du Front de libération nationale a eu un rôle majeur dans l’accompagnement de la glorieuse révolution de libération et le développement du football national après l’indépendance, notant que les joueurs de l’équipe ont renoncé à toutes les tentations, dont la participation à la Coupe du monde en Suède en 1958, la célébrité et l’argent, pour soutenir la cause nationale.

Il a ajouté que la majorité des joueurs, tels que Mustapha Zitouni et Rachid Makhloufi, qui évoluaient dans le championnat français à l’époque, ont consacré une partie de leurs salaires au profit de la guerre de libération et ont rejoint la Tunisie pour former l’équipe du Front de libération nationale qui a disputé 91 matchs avec des équipes d’Europe de l’Est, d’Asie et d’Afrique pour défendre la cause nationale.

Pour sa part, Dr Fatima Cheikh de l’Université de Saïda a évoqué la contribution des membres de cette équipe historique à faire connaître la cause algérienne hissant haut le drapeau national de 1958 à 1962, soulignant que cette équipe était une ambassadrice de la glorieuse guerre de libération à travers ses nombreux déplacements pour participer à des compétitions sportives dans divers pays.

Dr Larbi Smaïl de l’Université de Tlemcen a également indiqué que les joueurs de l’équipe du Front de libération nationale ont contribué au développement du football national après l’indépendance dans le domaine de l’entraînement et de la formation.

Ils ont obtenu des titres et des résultats, à l’instar de la première médaille d’or aux Jeux méditerranéens en 1975 sous la houlette de Rachid Makhloufi, Soukhane et Rouaï. Le MCA a remporté la Coupe d’Afrique des clubs champions sous la direction de Hamid Zouba et l’équipe nationale a décroché, en 1990, la Coupe d’Afrique des nations sous la houlette de Abdelhamid Kermali, a-t-il énuméré.

Le colloque a abordé cinq axes relatifs aux « Associations et clubs sportifs algériens 1895-1962 », « Activités et compétitions sportives 1895-1954 », « Activités et compétitions sportives pendant la révolution de libération », « Champions algériens dans divers sports à l’époque coloniale » et « l’équipe de football du Front de libération nationale 1958-1962 ».

La deuxième journée du colloque, organisé à l’initiative du « Laboratoire d’études maghrébines, élites et construction de l’Etat national » du département d’histoire et d’archéologie de l’Université d’Oran 1 « Ahmed Ben Bella » et coïncidant avec la célébration de la Fête de la Victoire, a été marquée par la présentation de plusieurs communications sur « la désertion des joueurs algériens des clubs français et leur adhésion à la guerre de libération dans la presse française » et « les réalisations de l’équipe du FLN au profit de la cause algérienne », entre autres.

APS