23 juillet 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

MC Oran : Quatre matchs amicaux au menu pendant la trêve

Le staff technique du MC Oran a programmé quatre matchs amicaux pour meubler la trêve qu’observe actuellement le championnat de Ligue 1 de football et dont la reprise est prévue pour le 21 octobre en cours, a-t-on appris, lundi, auprès de la direction de ce club.

Les sparring-partners sur lesquels l’entraîneur en chef, Kheireddine Madoui, et ses adjoints ont jeté leur dévolu activent tous dans le groupe Ouest du championnat Interrégions (3e palier), a précisé la même source.

Les Hamraoua commencent leur série en question, mercredi, en donnant la réplique au RCB Oued R’hiou, avant d’affronter le lendemain l’USM Bel-Abbes, puis l’IRB El Kerma et le MC Saïda, les 15 et 16 octobre respectivement. Après quatre journées de championnat, le MCO n’a toujours pas goûté la victoire, en se contentant de trois nuls contre une défaite.

Un parcours qui a valu au club, passé depuis septembre dernier sous la bannière de la compagnie Hyproc, de pointer à la 13e place au classement avec trois points seulement. Un bilan attribué par l’entraineur Madoui, dans ses déclarations tenues après le précédent match à domicile contre le NC Magra (0-0), « au retard accusé dans le lancement de la préparation d’intersaison, et la non-qualification des nouvelles recrues ».

Madoui, qui est à son deuxième passage à la barre technique de la formation phare de la capitale de l’Ouest, espère redresser la barre dès la reprise de la compétition officielle, qui devrait être marquée par l’incorporation des nouveaux joueurs engagés pendant le mercato estival. « Je suis persuadé que notre situation va s’améliorer, après l’incorporation des nouveaux joueurs, puisque j’ai reçu des assurances dans ce sens de la part de la direction du club pour lever l’interdiction de recrutement dont fait l’objet le MCO », a-t-il déclaré.

Le président du nouveau conseil d’administration de la société sportive par actions du MCO, Ghomari Boumediene, a annoncé, la semaine précédente, avoir apuré les dettes du club auprès de ses anciens employés, qui avaient saisi la Fédération internationale de football (FIFA), se montrant optimiste quant à la levée d’interdiction de recrutement sur le Mouloudia, avant la prochaine journée du championnat, rappelle-t-on.