14 juin 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

La stabilité du stade Omar Hamadi de Bologhine est sérieusement atteinte

Le Bureau d’études Bereg, chargé du suivi technique et de l’expertise des projets, a décelé plusieurs points de dégradations, qui « portent un préjudice très important à la stabilité », du stade Omar Hamadi de Bologhine, à Alger, fermé depuis l’intersaison pour des travaux de réparation.

Au cours d’un point de presse organisé jeudi au stade Omar Hamadi, des représentants du Bureau d’études Bereg ont fourni des détails sur l’avancement de leur expertise technique, lancée dans l’objectif de la réalisation de travaux de consolidation.

« Nous allons faire de notre possible pour consolider et conforter l’existant des compartiments des gradins du stade, et proposer les solutions adéquates. Concernant la date de la fin de notre mission, cela dépend de plusieurs paramètres et de ce qu’on va trouver. Nous sommes entre 10 à 20% du travail. Notre mission est de détecter l’ensemble des défaillances au niveau du squelette du stade. Notre tâche est purement technique« , a déclaré Ounas Djelloul, deuxième responsable du Bureau d’études Bereg.

A travers une projection sur data show, l’un des représentants du Bureau d’études Bereg a exposé « plusieurs points rouges pathologiques » du stade Omar Hamadi, via une vidéo en 3D de l’enceinte sportive.

« Le pourcentage de dégradation est important. Il y a des gradins qui sont fissurés et qui peuvent à tout moment s’effondrer. S’il y un ou deux éléments qui sont délabrés, cela peut ruiner tout le gradin à cause d’un seul poteau« , a indiqué un autre représentant de Bereg.

Contrainte de démanger cette saison au stade Omar Benrabah de Dar El-Beïda, l’USMA ne pourra pas retrouver son stade fétiche d’Omar Hamadi avant plusieurs mois, voir plus.

Devant cette situation, le chargé de communication du club phare de Soustara Hadj Adlène, présent au cours de ce point de presse, a indiqué que la direction « a formulé une demande pour poursuivre la saison au stade olympique du 5-juillet, une enceinte qui nous convient parfaitement ».

Dans un communiqué publié le 29 octobre dernier, l’USMA est revenue sur la fermeture du stade Omar Hamadi.

« La décision de la fermeture est prise pour préserver la sécurité des supporters et rien d’autre. C’est une décision prise par les services concernés sur la base d’un rapport d’expertise rédigé par le Contrôle technique des constructions (CTC), qui a révélé que les tribunes étaient dans un mauvais état qui menace la vie des supporters ».

L’USMA s’est engagée financièrement dans les travaux, car, elle croit « en l’importance du retour du club dans son enceinte ». « Nous avons pris en charge les frais du Bureau d’études (1 milliard de centimes) pour un examen approfondi et précis de l’état du stade et de ses installations, en recourant aux dernières technologies ».

Pour rappel, le stade Omar Hamadi est considéré comme l’une des vielles infrastructures sportives du pays, il avait a été construit en 1935.