16 juillet 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

La JS Kabylie tourne la page du 1er Novembre

Pour la JS Kabylie, la rencontre de championnat face à la JSS disputée mardi était la dernière sur la pelouse de son stade mythique du 1er Novembre, l’heure était donc aux adieux, et ce, en l’absence du 12e homme.

La fête a donc été gâchée par la décision de la fédération qui a décrété le huis-clos au mauvais moment, privant les tribunes de vibrer une dernière fois, mais aussi par une équipe becharie, venue accrocher les Canaris chez eux, score final 1-1.

L’histoire retiendra, en principe, que c’est la star montante des Jaune et Vert a savoir Lahlou Akhrib qui aura marqué le dernier but des jaune et vert dans cette pelouse, adorée jadis par le peuple kabyle, mais qui ne réussissait plus à la JSK ces derniers temps, à titre d’exemple les Canaris y ont perdu cette saison des points précieux qui leur auraient permis de décrocher une place sur le podium, le changement attendu et le déménagement est devenu une nécessité mais pas dans n’importe quelles conditions.

En effet, le club kabyle devrait débuter la prochaine saison sur la pelouse de son nouveau stade Hocine Ait Ahmed dans la région de Oued Fali, le compte a rebours pour l’inauguration de ce stade est enclenché, il ne reste plus au duo Ould Ali-Medane que de monter une equipe capable de remplir une telle infrastructure, la volonté y est et l’on procède actuellement à la construction d’une équipe solide qui aura la dure mission de redorer le blason du club, l’objectif principal sera de revenir sur la scène des consécrations avant d’aller reconquérir l’Afrique et tenter de remporter une coupe continentale, qui continue de fuir la JSK, depuis 2002, l’espoir est grand, a la hauteur de la grandeur de ce symbole national, en attendant, le public se tient prêt a envahir les tribunes de ce beau stade avec l’envie affichée de le préserver et l’entretenir, pas question qu’il soit transformé en une arène de combats, de violences et d’actes de vandalisme.