15 juillet 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

JSK/Yazid Iarichen : « le problème des dettes est réglé et la politique du club a changé »

Le président de la JS Kabylie, Yazid Iarichen a tenu à rassurer la supporters du club quant à la participation des Lions de Djurdjura à la prochain ligue des champions Africaine.

Dans une interview accordée au quotidien sportif « Compétition », le président Kabyle a précisé que « C’est bon, le problème des dettes de la CNRL est réglé et la JSK participera normalement à la Champions League africaine« .

En plus de ça, Iarichen a évoqué d’autres sujets liés à la vie du club. Après avoir promis une équipe de rêve et des moyens financiers pour le club, Iarichen a affirmé que la politique du club a changé et il n y aurait plus de places aux joueurs avec de gros salaires et que la masse salariale est revue à la baisse par rapport à la saison passée. « Je ne peux pas engager des joueurs à 300 millions de centimes, alors que dans l’effectif du club il y a des éléments qui touchent 70 millions de centimes. C’est la nouvelle politique de la direction et on ne jettera pas notre argent par les fenêtres. Vous savez, même les joueurs qui avaient de gros salaires ont accepté de baisser leurs salaires« , a-t-il dit.

Pour la masse salariale, le boss Kabyle a indiqué « nous avons fait baisser la masse salariale du club et nous ferons tout pour utiliser notre argent à bon escient« .

Concernant les salaires des nouvelles recrues, le premier responsable du club Kabyle a précisé que « Nasri a signé une licence espoir et son salaire ne dépasse pas 60 millions de centime et Senhadj on n’avait pas racheté sa lettre de libération puisqu’il était libre de tout engagement. Son salaire ne dépasse pas 80 millions de centimes ».

Iarichen n’a pas manqué l’occasion d’évoquer le stage de préparation de l’équipe qui se déroule à l’ESHRA (Ain Benian). « Le stage se déroule dans de bonnes conditions. Tout marche à merveille et on demande seulement qu’on nous laisse travailler dans la tranquillité« .

Enfin, le président a affirmé qu’il assumera entièrement la responsabilité du parcours de l’équipe cette saison. « La saison dernière, j’avais pris l’équipe en marche et on avait réussi à se classer deuxièmes. C’était une saison de transition pour nous, mais pour cette saison je serai responsable du parcours que réalisera l’équipe. Tout ce qu’on veut et qu’on nous laisse travailler dans la sérénité. Ceux qui avaient méné l’équipe à la dérive trouvent le moyen de nous critiquer, alors qu’on est en train de faire un travail titanesque ».