15 juin 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

CSA-MCA : un directoire provisoire bientôt mis en place

Un directoire provisoire sera mis en place à la tête du club sportif amateur (CSA) MC Alger, après l’échec de la tenue de l’Assemblée générale élective prévue dimanche dernier, a appris l’APS mardi auprès de la Direction de la jeunesse et des sports (DJS) de la wilaya d’Alger.

« Il a été officiellement constaté la présence, dimanche dernier, de 14 membres sur un total de 31, soit la liste validée par la DJS conformément à l’article 15 concernant les membres éligibles à la qualité de membre à l’AG », a déclaré à l’APS, le DJS, Yacine Siafi.

« En raison de la non tenue de l’AG élective à la date prévue, il a été décidé de l’organiser le jour suivant (8 janvier) sans attendre d’atteindre le quorum. En revanche, certains comportements et propos inadmissibles tenus par des candidats ont empêché la tenue de l’AG », a précisé le responsable.

A la lumière de ces motifs, Yacine Siafi a indiqué que la direction de la jeunesse et des sports « a décidé d’installer un directoire provisoire dans les meilleurs délais, le renouvellement des structures sportives étant prévu au mois de juin 2024. Ensuite nous allons suivre le développement de la situation dans la maison du CSA-MCA. Il est indispensable d’assainir la liste des membres de l’Assemblée générale qui est demeuré inchangée depuis plus de 8 ans, soit après l’application de la loi 15-74 en 2016 ».

Lors de l’Assemblée générale extraordinaire (AGEX) du CSA/ MCA qui s’est déroulée le lundi 18 décembre, il a été procédé à l’installation de la commission de candidature présidée par Mohamed Rachedi. Les commissions de recours et de passation de consignes sont présidées respectivement par Zoubir Bachi et Brahim Boudiaf.

Le directeur de la jeunesse et des sports a précisé que la raison de ces problèmes auxquels est confronté le doyen des clubs d’Algérie est due à la mauvaise gestion.

« Le MCA vit depuis des années dans une situation irrégulière suite à la mauvaise gestion et les rapports financiers et moraux n’ont pas été présentés depuis 2020, ce qui a entrainé le problème de non obtention de l’agrément ».

« De janvier 2020 au 4 mai 2023, le club a été géré sans agrément. Il avait obtenu l’agrément après un changement à la tête du club en 2023, par le retrait de la confiance au président précédent, Torki Messaoudi. Après son départ, nous avons nommé un vice-président pour une durée de 45 jours, durant laquelle il était impératif de tenir une AG élective (AGE), d’autant que le bureau ne comptait que trois (3) membres, et nous étions obligés d’accompagner le club pour le remettre sur les rails, en conformité avec la loi en vigueur », a-t-il poursuivi. M. Siafi a indiqué que « la véritable problématique, actuellement, est que nous ne pouvons pas aller vers une AGE avec une liste non assainie. Nous avons trouvé la liste des membres de l’AG du Club sportif amateur du MCA, comprenant plus de 132 membres dont près de 30 décédés, d’autant plus que beaucoup d’entre eux ont le droit absolu de figurer sur la liste sans se conformer aux lois en vigueur ».

Enfin, le directeur de la jeunesse et des sports de la wilaya d’Alger, Yacine Siafi a mis l’accent sur « la nécessité d’appliquer l’article 15 des statuts des associations qui fixe les personnes morales, membres de l’Assemblée générale (AG), et partant l’obligation d’assainir la liste est devenue désormais impérieuse, parce qu’elle a tant entravé le bon déroulement des AG, en raison du quorum non atteint à chaque fois ».

Siafi a en outre indiqué que s’il « y pas des alliances qui tentent de régler les comptes au détriment de l’intérêt du MCA, cela ne nous intéresse pas. Nous voulons, en tant qu’administration de tutelle, installer un directoire provisoire ».