3 décembre 2022

Média foot dz

La crédibilité en ligne

Coupe d’Algérie : les clubs qualifiés aux 32es de finale bénéficieront d’une aide financière

Les 64 clubs qualifiés aux 32es de finale de la Coupe d’Algérie, prévus entre le 25 novembre courant et le 9 décembre prochain, bénéficieront d’une aide financière de la part de la FAF, a annoncé lundi la Ligue nationale du football amateur (LNFA).

Dans une circulaire adressée aux Ligues, la FAF informe les clubs qualifiés aux 32es de finale de la Coupe d’Algérie qu’elle leur versera une aide financière, « afin de leur permettre d’entamer cette compétition dans de bonnes conditions« , a indiqué la LNFA dans un communiqué publié sur son site officiel.

« Cette aide servira notamment à l’achat de nouvelles tenues, qui devront être floquées du logo du sponsor officiel de la compétition, en l’occurrence, l’ATM Mobilis« , précise la même source.

La FAF a insisté sur le fait que « les clubs concernés par les 32es de finale de la Coupe d’Algérie doivent se conformer à cette décision, ainsi qu’aux dispositions réglementaires régissant la compétition, particulièrement les aspects liés à l’organisation des rencontres, dont l’environnement publicitaire, tel que mentionné dans le règlement de la Coupe d’Algérie« , a-t-on encore souligné.

En effet, à partir de la phase nationale de la Coupe d’Algérie (seniors/messieurs), en l’occurrence les 32es de finale, la FAF dispose des droits exclusifs de publicité, aussi bien sur les équipements sportifs des équipes que dans les stades.

Ainsi, les clubs devront s’abstenir d’utiliser une publicité autre que celle du / ou des sponsors officiels de la FAF sur leurs tenues, accessoires, ou plus généralement, sur toute pièce de vêtement ou d’équipement porté ou utilisé par les joueurs et par l’encadrement technique, médical et administratif.

A partir des 32es de finale de la Coupe d’Algérie, les clubs devront également s’engager à livrer les stades où se dérouleront les matchs vierges de toute publicité.

« Les clubs organisateurs des rencontres et gestionnaires des stades devront faciliter l’accès aux infrastructures sportives ainsi qu’aux représentants de la société chargée de l’installation des panneaux publicitaires quarante-huit (48) heures avant la rencontre« ,  a-t-on encore tenu à faire savoir.