14 juin 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

CAN-U17 / Sénégal 5-0 Afrique du Sud : des « Lionceaux » en mode rouleau compresseur, les sud-africains transparents

Supérieure sur tous les plans, l’équipe sénégalaise des moins de 17 ans (U17) a confirmé mercredi son ambition de remporter la Coupe d’Afrique des nations CAN-2023, en domptant l’Afrique du Sud 5-0 dans un match disputé au stade Nelson Mandela de Baraki, comptant pour les quarts de finale de la 14e édition qui se déroule en Algérie (29 avril – 19 mai).

Et pourtant, les Sud-Africains étaient bien en place durant le premier quart d’heure de jeu en réussissant à « éteindre » la légère domination des Sénégalais, en procédant par deux blocs. Mais, c’était éphémère.

La première action dangereuse de la partie a été sénégalaise. La reprise de la tête de Yaya Dieme (21e) est détournée in-extrémis en corner. Quelques minutes plus tard, les cadets « Bafana Bafana » ont réagi avec une tête de Michael Dokunmu (33e), mais la balle est passée juste à côté de la cage.

La suite a été largement favorable au Sénégal qui a réussi à passer devant, en ouvrant la marque sur un but contre son camp par Waylon Renecke (36e), avant que le Sud-Africain Benjamin Wallis ne trompe à son tour son propre gardien (39e).

Complètement libérés par ses deux buts « cadeaux », les « Lionceaux » ont mis le pied sur l’accélérateur et se sont mis définitivement à l’abri en ajoutant un troisième but par l’entremise de Mamadou Sadio (44e), et achever leur adversaire, ko-debout.

Après la pause, l’Afrique du Sud est montée d’un cran pour un sursaut d’orgueil, mais ses tentatives timides n’ont pas mis en difficulté le portier sénégalais Serigne Diouf.

Le Sénégal a remis sa machine en branle en repartant vers l’attaque, ce qu’il lui a permis de marquer un quatrième but par Amara Diouf (54e). Refusé dans un premier temps pour une position d’hors-jeu, le but a été finalement validé par l’arbitre gambien Tanguy Patrice Mebiame après consultation de la VAR.

Ce diable de Mamadou Diouf a resurgi à la 71e minute de jeu pour signer le doublé et planter une cinquième banderille (71e) sur un centre de Lamine Sadio. Diouf s’empare de la première place au classement des buteurs de la compétition avec 5 buts devant notamment le capitaine de l’équipe nationale Moslem Anatouf (3 buts).

Le Sénégal, qui compte la meilleure attaque jusque-là et la meilleure défense (0 but encaissé), devient le premier qualifié pour le Mondial 2023. Les Sénégalais affronteront en demi-finale le vainqueur du match Nigeria-Burkina, prévu jeudi au stade Nelson Mandela de Baraki (20h00).

APS