14 juin 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

CAN-U17 Algérie-Somalie / Remmane : « C’est important de gagner le premier match »

Le sélectionneur de l’équipe algérienne des moins de 17 ans (U17), Arezki Remmane, a relevé vendredi l’importance de réussir l’entrée en lice à la Coupe d’Afrique des nations CAN-2023 (29 avril-19 mai), à l’occasion du match d’ouverture de la 14e édition prévu samedi face à la Somalie, au stade Nelson-Mandela de Baraki (20h00).

« Chaque match d’ouverture est difficile peu importe le genre de tournoi, notamment sur le plan psychologique, il y aura une pression supplémentaire. La Coupe arabe disputée chez nous en 2022 nous a permis d’avoir cette expérience qui va nous permettre de se surpasser. C’est important de remporter le premier match pour la suite du parcours« , a affirmé Remmane en conférence de presse d’avant-match tenue au stade de Baraki.

Quatorze ans après sa première et unique participation, l’Algérie signe son retour à la CAN des « cadets », en évoluant dans le groupe A en compagnie du Sénégal, du Congo et de la Somalie.

« La Somalie est une bonne équipe qui a arraché avec brio sa qualification à cette CAN, en battant notamment l’Ethiopie. Toutes les équipes se valent et ont leurs chances dans cette compétition. Nous bénéficions de l’apport de notre public, qui reste à mon sens un atout indéniable pour aller au bout de notre objectif », a souligné Remmane.

Et d’ajouter : « notre travail avait commencé après la Coupe arabe. On n’avait pas bénéficié d’assez de rendez-vous pour juger les joueurs sur le plan international. Cette génération a besoin de se frotter au haut niveau. Il y a une irrégularité dans le rendement des joueurs, d’où l’importance de jouer le maximum de tests internationaux. Les cinq derniers matchs disputés à Alger nous ont permis d’avoir une idée claire sur le potentiel de ce groupe ».

Interrogé sur les chances de l’Algérie dans ce tournoi, Remmane reste réaliste en estimant que le titre va se jouer entre plusieurs équipes.

« L’Afrique est en pleine progression. La plupart des sélections sont en train de progresser d’année en année, avec notamment la mise en place d’Académies comme le Sénégal et le Nigeria, ce dernier compte cinq Coupes du monde. Pour moi, il s’agit d’un petit Mondial, il n’y pas de petites équipes ».

Remmane s’apprête à diriger la sélection U17 pour la deuxième fois en tournoi majeur, après l’avoir menée à remporter le titre arabe en septembre dernier en Algérie.

« La Coupe arabe remportée chez nous en 2022 est le premier titre de l’Algérie dans cette catégorie, ça a permis aux joueurs d’avoir plus de confiance en vue cette CAN. Le volet mental est très important dans ce genre de tournois. Ca va permettre aux joueurs de jouer en possession de toutes leurs qualités ».

Sur le plan de l’effectif, Remmane s’est réjoui de la présence de l’ensemble de ses joueurs à l’occasion de cette première sortie.

« Anatouf se porte bien, il a reçu un coup très méchant face au Burkina Faso (en amical). Tous les joueurs sont aptes, y compris le défenseur Badani Younès qui a intégré le groupe. L’ensemble de l’effectif sera présent pour ce premier match de la compétition ».

L’autre match du groupe A, mettra aux prises dimanche au stade Nelson Mandela de Baraki le Sénégal au Congo (14h00).