23 février 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

CAN-2023 | Amir Abdou, sélectionneur de la Mauritanie : « Le Burkina Faso a plus de pression que nous »

Le sélectionneur franco-comorien de la Mauritanie Amir Abdou, a estimé lundi que la pression sera plus du côté du Burkina Faso, à 24 heures de la confrontation entre les deux sélections, mardi au stade de la Paix de Bouaké (15h00, algérienne), comptant pour la 1re journée (Gr.D) de la CAN-2023 en Côte d’Ivoire (13 janvier-11 février).

« Le Burkina Faso a plus de pression que nous, on est là pour être performants. Il n’y a plus de petites équipes, on a pu le vérifier en ce début de la compétition. C’est à nous de prendre les choses en mains demain, on doit bien entamer le match. Les joueurs sont avisés, j’ai fait le point avec eux », a indiqué le coach des Mourabitounes lors d’une conférence de presse tenue au stade de la Paix.

« Ce sera un match très difficile face à une équipe burkinabé qui avait atteint la finale en 2013 et demi-finaliste en 2022, c’est une équipe performante, notre objectif est d’être meilleurs que la dernière édition. Les joueurs sont prêts pour ce match. On ne veut pas louper la première marche », a-t-il ajouté.

Amir Abdou s’est fait un nom avec la sélection des Comores, avec laquelle il avait atteint les 1/8es de finale à la CAN-2021 pour sa première participation. « Je ne suis pas un magicien mais un travailleur. Le peuple attend beaucoup de nous. J’ai une grande envie pour mener ce groupe vers la gloire. Nous avons des certitudes, c’est aux joueurs d’être performants pour aller en 1/8es de finale. Je suis avec la Mauritanie depuis le mois de mars 2022, les joueurs travaillent bien ». Et d’enchaîner : « On connait très bien nos adversaires, à nous d’exploiter les erreurs. Nous devons éviter les erreurs commises lors des deux premières éditions. On croit fermement en nos chances. Il y a un bon coup à jouer, il faudra être disciplinés et rigoureux pour aller chercher la qualification au prochain tour ».

Tout en reconnaissant la supériorité des Burkinabès, le coach mauritanien a souligné que son équipe est appelée « à réaliser un match parfait pour aller chercher un bon résultat d’entrée. Les joueurs se sentent bien physiquement, ils ont bien travaillé, place à la vérité du terrain ».

De son côté, le défenseur et capitaine de la Mauritanie Mohamed Yali Dellahi a assuré que les joueurs étaient « prêts et déterminés » pour faire bonne figure en Côte d’Ivoire. « Nous sommes ici pour faire mieux que nos deux premières participations, les joueurs sont prêts à tout donner sur le terrain et pour notre peuple. Notre premier objectif est de se qualifier au prochain tour, cela passera d’abord par un bon résultat face au Burkina Faso mardi ».