19 juillet 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

Cameroun : La CAF inflige une sanction à Samuel Eto’o

Le président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), Samuel Eto’o, a écopé d’une amende de 200 000 dollars pour violation des principes d’éthique et d’intégrité, a indiqué la Confédération africaine de football (CAF) vendredi.

« Ayant signé un contrat d’ambassadeur avec la société 1XBET, Samuel Eto’o a violé les principes d’intégrité sportive et d’éthique contenus dans l’article 2 paragraphe 3 des statuts de la CAF », précise le communiqué de l’instance africaine.

L’ancien attaquant du FC Barcelone était également accusé d’avoir manipulé des matchs de football, mais le jury disciplinaire de la CAF a estimé qu’il « n’y avait pas suffisamment de preuves » pour le déclarer coupable.

Suite à la décision rendue par la CAF, les avocats de Samuel Eto’o ont annoncé, ce vendredi, faire appel devant le jury d’appel de la CAF. « Cette décision est surprenante à plusieurs égards », a réagi le camp Eto’o qui remet en cause notamment la question d’éthique étant donné que la CAF « ne dispose ni d’un code d’éthique, ni d’une commission d’éthique ».

« Les faits reprochés ne résultent pas d’une compétition organisée par la CAF, qui sont les seuls relevant de la compétence du Jury disciplinaire comme le stipule clairement le code disciplinaire de la CAF fixant sa sphère de compétence », ont également reproché les avocats du président de la Fécafoot.