14 juin 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

Adam Ounas : « On va tout faire pour que l’Algérie revienne au plus haut niveau du football »

L’international algérien Adam Ounas, très touché par l’élimination précoce de l’équipe nationale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2023), a assuré, dans un long message sur ses réseaux sociaux, que la sélection sera « prête à relever la tête » pour revenir au plus haut niveau.

« L’élimination est consommée, maintenant, on va tout faire pour que l’Algérie revienne au plus haut niveau du football », a écrit Ounas, particulièrement affecté par cette élimination, mais déjà prêt à relever la tête.

Revenant sur la sortie prématurée de la CAN-2023, Ounas a regretté le rendement et le parcours des Verts. « Notre niveau était en dessous de ce qu’on aurait du faire. On a pas su montrer tout le travail fait en préparation. On a tous donné ce qu’on a pu et ce n’était pas assez. L’élimination le prouve c’était pas suffisant. Elle est brutale et violente », a-t-il expliqué.

Titularisé par le sélectionneur Djamel Belmadi lors du douloureux revers contre la Mauritanie (1-0), Adam Ounas (27 ans) voit encore les actions défilées devant ses yeux : « Je n’aime pas m’exprimer, vous le savez. J’ai essayé, j’ai tenté, j’ai fait tout ce que je pouvais pour essayer d’être efficace. Je voulais marquer, j’arrête pas de me dire j’aurai du marquer. Je suis désolé », lance-t-il en premier lieu, comme abattu.

Entre blessures, état de forme pointé du doigt et révélation de son coéquipier et concurrent au club, Edon Zhegrova, Adam Ounas n’a eu que peu de temps de jeu au LOSC sur cette première partie de saison, 301 minutes au
total. C’est ainsi qu’il attendait avec impatience cette compétition : « Entre mes blessures, et l’année écoulée, c’était pas une envie c’était un besoin. J’avais faim de ballon. J’avais envie de jouer cette CAN pour mes enfants, pour ma famille, pour le peuple algérien et pour moi aussi.
Je voulais voir ma famille, mes proches sourire et être fiers comme en 2019″, a t-il souligné.

Lors du rendez-vous ivoirien, la sélection algérienne a déçu au sein du Groupe D. Incapable de surpasser l’Angola (1-1) ou le Burkina Faso (2-2), elle est tombée face à la Mauritanie (1-0) lors d’un troisième et ultime rendez-vous décisif en phase de poules.

Cette élimination a mis fin à la relation du sélectionneur national avec la Fédération algérienne de football (FAF), et une séparation à l’amiable a été annoncée mercredi par le président de la FAF, Walid Sadi, dans un message publié sur son compte X (ex-Twitter).