23 juillet 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

Les clubs européens prient pour leurs joueurs …africains !

Par Mohammed Bellahsene 

Eh oui, et même si maintenant d’une façon plus habile dans la forme, l’attitude des clubs européens en général et anglais particulier, ne semble pas changer d’un iota dans le fond lorsqu’il s’agit de la participation de leurs joueurs d’origine africaine avec les sélections respectives de ces derniers.

Lesdits clubs ne focalisent que sur ce que que génèrent comme gains et profits via le foot-business qui , justement, repose fortement sur les noms et la présence des stars dans les championnats tels que la  » Premier League » ( première ligue Anglaise ) dont on citera les africains Mahrez,Mané, Salah et combien d’autres aussi

Et on est quasiment devant le parfait exemple avec la participation de combien de vedettes africaines évoluant en Europe lors de ces matchs barrages qui concernent le continent africain pour prétendre aux cinq places réservées au  » Qatar 2022″ .

On mesure naturellement l’investissement supplémentaire tant sur le plan physique que mental des joueurs africains dans ce cas de figure. Ce qui n’arrange pas trop les affaires des clubs européens qui prient pour que leurs employés reviennent « sains et saufs » à la maison surtout en cette période de la saison footballistique riche en ambiances, en mouvements et en perspectives financières.

D’ailleurs, toute petite forme individuelle à ce cap de la compétition continentale ne peut-être expliquée que par cette autre pression émanant du club employeur lequel joue la  » carte vitale » du joueur pour ce qui de l’avenir de ce dernier.

C’est pour dire qu’on croise les doigts pour leurs joueurs du côté des clubs européens employeurs, or que le football africain a bien évolué à tous les niveaux depuis le temps.

On se souvient bien du tout récent bras de fer Samuel Eto’o / Clubs Européens au sujet de la CAN dont on voulait reporter pour motif du Covid 19 alors que les raisons étaient réellement toutes autres. Et la pillule n’est pas passée devant un ancien joueur africain, l’actuel président de la fédération camerounaise de football, qui a évolué à un très haut niveau en championnats européens.

Et ce n’est pas un hasard si le sélectionneur des verts , Djamel Belmadi, demande à ses capés d’oublier un moment leurs clubs et ne penser que sélection. Un formatage momentané dont en dépend fortement une qualification au mondial sachant le nombte impressionnant de joueurs professionnels évoluant hors du pays. Allez les verts !