14 juillet 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

Cameroun-Algérie / Djamel Belmadi : « l’enjeu sera à Douala et à Blida »

Le sélectionneur de l’équipe nationale Djamel Belmadi, a insisté dimanche sur l’importance de rester concentré sur la double confrontation face au Cameroun pour le compte des qualifications à la Coupe du monde 2022 au Qatar, refusant de se focaliser particulièrement sur la première manche, prévue vendredi au stade Japoma à Douala (18h00).

« L’enjeu sera partout. A Douala et à Blida ! Ça sert à quoi d’aller à Douala sinon? On peut les attendre ici tranquillement. Il s’agit de deux matchs qu’il faudra bien négocier pour décrocher notre qualification pour la Coupe du monde« , a indiqué Belmadi en conférence de presse, tenue au Centre technique national (CTN) de Sidi Moussa.

Eliminée sans gloire dès le premier tour de la dernière Coupe d’Afrique des nations CAN-2022 au Cameroun, alors qu’elle était le tenant du titre, la sélection nationale va chercher à relever la tête en visant une cinquième participation au Mondial. La seconde manche des barrages est fixée au mardi 29 mars au stade Mustapha-Tchaker de Blida (20h30).

« On est dos au mur comme eux, il s’agit de deux matchs couperet, avec un finish chez nous à Blida. Nous devons tout donner pour aller à la Coupe du monde. Le fait de jouer le 29 mars à Blida c’est le fruit de trois ans de travail, c’est delà, qu’il faut voir les choses, on l’a bien mérité. Ce n’est pas joué d’avance, mais c’est un avantage. Je ne veux pas parler de favori« , a-t-il ajouté.

En dépit de la grosse désillusion essuyée à la CAN-2021, Belmadi s’est montré rassurant quant à l’état d’esprit des joueurs à l’approche des deux matchs cruciaux face aux « Lions indomptables ».

« Les joueurs ont une grande envie d’aller à la Coupe du monde, on ressent qu’il s’agit d’un événement particulier, qui nécessite des mesures particulières. Pour certains, c’est la dernière possibilité de jouer une Coupe du monde. Il faut profiter de cette équipe qui a envie de se racheter, et procurer de la joie au peuple. On veut d’ici au mois de novembre se préparer au Mondial dans l’euphorie. Les joueurs ont la détermination pour bien faire. Cela fait déjà 4 ans que je suis ici, ce serait injuste de les juger sur les trois matchs de la CAN-2021. On a envie de se remettre au boulot dès demain« , a souligné Belmadi.

Appelé à évoquer son adversaire du jour, troisième au classement à la CAN-2021, Belmadi a refusé de trop s’étaler sur le Cameroun, une manière de préserver sa concentration et surtout éviter de dévoiler ses cartes.

« Le Cameroun a beaucoup de joueurs qui peuvent être dangereux, mais je ne vois pas l’intérêt de rentrer trop dans le détail de leur équipe. Vous les avez vus, ils ont une animation, un style, des phases de jeu. Il faut se prémunir de ça pour les rendre le moins dangereux possible« .

Belmadi, qui n’a jamais eu l’occasion de disputer une Coupe du monde en tant que joueur, a de nouveau exprimé son désir de mener les « Verts » au rendez-vous du Qatar qui le tient à cœur.

« J’avais deux objectifs à mon arrivée: gagner un titre qui est chose faite avec la CAN-2019, et aller à la Coupe du monde. Pour aller au Mondial, il faut le mériter. Il faut gérer tous les paramètres: arbitre, adversaire et public, pour tenter de se qualifier« .

Enfin, le sélectionneur national s’est réjoui de la présence des supporters lors du match aller Douala, où pas moins de 1700 Algériens sont attendus au stade Japoma vendredi.

« C’est une bonne chose, je les remercie pour leur soutien indéfectible. Ca prouve leur amour pour leur pays. Les retrouver à Japoma ça nous donne encore plus d’envie, même s’ils ne seront pas majoritaires. On joue pour notre peuple« , a-t-il conclu.

APS