16 juillet 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

Le stade chahid Hamlaoui se prépare pour le CHAN

Le projet de réhabilitation du stade chahid Mohamed Hamlaoui de Constantine sera réceptionné au cours du deuxième semestre de l’année en cours et sera prêt à abriter des matchs du Championnat d’Afrique des nations de football (CHAN) prévu au mois de janvier 2023.

« Le stade chahid Hamlaoui qui abritera une partie des matchs de cette compétition continentale a bénéficié d’une grande opération consistant à restaurer et réhabiliter toutes ses installations« , a indiqué dans une déclaration à l’APS, Said Hougasse, directeur de la jeunesse et des sports (DJS), précisant que ce projet a été scindé en 11 lots, dont cinq (5) lancés en travaux en 2020 pour un investissement de l’ordre de 400 millions de dinars.

Les travaux de la première partie de ce projet, qui affichent un taux d’avancement de 85%, consistent en la réalisation d’une pelouse en gazon naturel, le placement d’un écran géant ( (84 m2) doté d’une image de haute qualité, la restauration des tribunes, le renforcement de la toiture, l’aménagement de nouvelles entrées et allées de cette structure, ainsi que la dotation des portails par des équipements de la billetterie électronique, a fait savoir M. Hougasse.

Il a également révélé que les services de la DJS ont élaboré des études de terrain pour l’ensemble des onze (11) lots et après avoir finalisé la réévaluation des travaux restants, une séance de travail s’est tenue entre le ministère de tutelle et le ministère des Finances en vue de financer les opérations restantes, liées notamment à la réalisation d’une annexe, une pépinière pour la production du gazon naturel, la réhabilitation des vestiaires et de la salle des arbitres, l’installation des sièges dans les tribunes, la réhabilitation et l’équipement de la tribune d’honneur et de la cabine de presse, la rénovation des projecteurs par un système d’éclairage en LED, ainsi que la pose d’un amplificateur de son et la réhabilitation de la piste d’athlétisme.

« Une fois ces travaux achevés, le stade sera bien aménagé et prêt pour abriter cette compétition africaine dans de bonnes conditions, où le bon accueil des supporters sera pris en considération, notamment ceux des équipes visiteuses qui auront des allées spéciales et un grand parking pour le stationnement de leur véhicule, ainsi que des kiosques et boutiques mobiles afin de leur fournir tous les besoins nécessaires’‘, a assuré le DJS de Constantine.

De son côté, le directeur du bureau d’études et de suivi des travaux de ce projet, Amrane Ait Moussa, a fait savoir que des entreprises nationales ont contribué à la réhabilitation et la rénovation de toutes les installations de cette enceinte footballistique, conformément aux normes mondiales requises, et ce en vue de la réhausser au rang des stades habilités à organiser des compétitions internationales et continentales.

Il a également révélé que la réalisation d’une pelouse de haute qualité est « compliquée et coûteuse », notant que la production de gazon naturel, qui s’effectue entre six mois et un an, passe par la préparation de plusieurs couches de sol en sus de l’installation d’un système d’irrigation, avant de procéder à niveler la surface et à utiliser des produits désherbants.

« Au cours du processus de production de la pelouse, nous avons employé des outils spécifiques afin d’obtenir une herbe dense et ce, en œuvrant à rapprocher les semences les unes aux autres« , a expliqué le même responsable, soulignant que l’équipe technique veillera au bon déroulement de ce processus durant toute les phases de croissance du gazon.

Il a ajouté que la réhabilitation de la piste d’athlétisme passe par la réalisation d’une structure de base composée de plusieurs couches avant d’élaborer la surface plane oblongue dédiée à ce sport,  affirmant que cette piste doit répondre aux normes requises, notamment celles liées à l’absorption du choc et l’équilibre idéal entre la rigidité et la souplesse de la surface en appliquant une peinture visqueuse qui assure après son séchage, plus de sécurité et contribue à éviter les blessures.

Le stade Hamlaoui, une carte gagnante pour l’obtention de la licence de club professionnel

Le directeur de la jeunesse et des sports, Said Hougasse, a assuré qu’après la fin de la CHAN le stade du chahid Mohamed Hamlaoui est susceptible de constituer  »une carte gagnante » dans le dossier du Club sportif constantinois (CSC) en vue de l’obtention de la licence de club professionnel, étant donné que la Fédération algérienne de football (FAF) l’imposera, dès la saison prochaine, à tous les clubs pour participer au championnat de Ligue 1.

« Le dossier de l’obtention de cette licence doit être constitué de 19 documents attestant notamment de la mise à disposition du club d’un stade homologué doté de caméras de surveillance, de la présence d’un organigramme administratif au sein de la direction du club, et des moyens et infrastructures d’entrainement, ainsi qu’un comité de supporters« , a indiqué récemment à l’APS, le président de la commission commune chargée du dossier de professionnalisme des clubs de football en Algérie, Amer Mensoul, en marge d’une visite au siège du CSC et au pôle sportif de Châab R’sas.

Il a également soutenu que les moyens et équipements sportifs avec lesquels le stade du chahid Hamlaoui sera doté en prévision du prochain rendez-vous africain, lui permettront d’être parmi les meilleurs stades en Algérie.

Ce stade constituera aussi l’un des acquis importants pour la wilaya de Constantine et la Ligue 1 du fait qu’il donnera la possibilité au CSC d’accueillir les équipes adverses et de préparer confortablement les matchs à domicile, a-t-il fait savoir.

Pour rappel, le stade Chahid Hamlaoui, qui peut accueillir plus de 40.000 supporters, était en 1981 témoin de la qualification de l’Algérie à la coupe du monde de 1982 en Espagne, mais aussi le théâtre du sacre du CS Constantine qui a remporté deux fois sur ce stade le titre de champion d’Algérie en 1998 et 2018.

Ce terrain, mis en service le 17 juin 1976, était appelé « Stade 17 juin » avant qu’il ne soit baptisé « Stade du chahid Hamlaoui » en commémoration à ce martyr (1925-1957) tombé au champ d’honneur dans une bataille à Constantine lors de la révolution libératrice, contre l’occupant français.

Aussi, ce stade contient une piste d’athlétisme qui a donné naissance à de nombreux champions mondiaux et olympiques tels que Hassiba Boulmarka (championne du 1500 m à 3 reprises et championne olympique aux JO de Barcelone 1992, en sus du champion Ali Saidi Sief, vice-champion olympique du 5000 m aux Jeux Olympiques de Sydney 2000).

APS