15 juillet 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

Adoption prochaine du projet de révision du professionnalisme

Le ministre de la jeunesse et des sports, Abderrezak Sebgag a annoncé, lundi à Alger, que le projet de révision des modalités d’application du professionnalisme dans le football algérien devrait être adopté prochainement.

« Nous avons soumis le projet au Gouvernement et il sera adopté durant l’une des prochaines réunions du Gouvernement. Ce projet concerne la révision du professionnalisme dans le football algérien« , a déclaré M. Sebgag lors de son intervention devant la Commission des Finances et du Budget de l’Assemblée populaire nationale (APN).

Les clubs professionnels algériens sont gérés par des sociétés sportives par action, étant l’actionnaire principal au club.

« Les résolutions de la Fédération internationale de football (FIFA) et de la Confédération africaine de football (CAF) exigent de remplir les conditions financières, juridiques et administratives et ne précisent pas s’il s’agit d’une société sportive ou autre« , a précisé le ministre.

Et d’ajouter : »cette question a amené l’Etat à intervenir dans le dossier du professionnalisme, ce qui l’a exposé à des pressions de certains clubs professionnels, notamment ses supporteurs, d’où l’impératif de revoir une approche concernant le professionnalisme en Algérie« .

Selon le premier responsable du secteur, deux comptes d’affectation spéciale ont été consacrés au secteur de la Jeunesse et des Sports, dont l’un concerne « le Fonds de soutien public de l`Etat aux clubs professionnels qui a été fermé à la fin de l’année écoulée« .

« Les aides financières dédiées aux clubs professionnels s’élèvent à plus de 4 Mds Da, tandis que les dépenses ont été de l’ordre de 299 millions Da, ce qui constitue un excédent en compte. Le reste a été versé au Trésor à la fin de l’année dernière« , a expliqué le ministre.

M. Sebgag a rappelé que les clubs professionnels « n’ont versé aucun centime au Trésor, que ce soit en ce qui concerne la fiscalité ou l’assurance sociale. Par conséquent, les créances ont dépassé les 1.500 Mds Da, d’où l’impératif de revoir la loi 13-05 relative à l’éducation physique« .

Le professionnalisme dans le football algérien a été lancé en 2010 avec la participation de 32 clubs répartis sur deux niveaux: la ligue 1 et 2 (16 clubs pour chaque niveau), a affirmé le ministre, ajoutant que depuis cette date, les clubs professionnels n’ont versé aucune somme au Trésor public en ce qui concerne la fiscalité et l’assurance sociale.

APS