16 juillet 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

Ligue 1 (Phase aller) : le CRB taille patron, le PAC déjoue les pronostics

En imposant un rythme d’un futur champion, le CR Belouizdad a dominé la phase aller de la Ligue 1 2021-2022, s’adjugeant le titre honorifique de champion d’hiver, avec un écart de quatre points sur son dauphin, la JS Saoura, au lendemain de la fin de la première partie de la saison.

Le club algérois, double champion en titre, a confirmé ses ambitions de conserver son titre, lui qui aspire également à aller le plus loin possible en Ligue des champions d’Afrique.

Le Chabab (1e, 36 pts) a décroché 11 victoires et 3 nuls, contre 3 défaites, marquant 25 buts (2e meilleure attaque) et encaissant 11 buts (4e meilleure défense). Les « stats » réalisées par les « Rouge et Blanc » plaident largement en leur faveur, ce qui leur a permis de distancer leur poursuivant de 4 points.

La JS Saoura (2e, 32 pts) est en train de réaliser un parcours honorable, faisant preuve d’une régularité irréprochable, elle qui avait également terminé en position de dauphin au terme de la phase aller du précédent exercice, derrière l’ES Sétif.

La formation phare de Béchar espère faire le grand saut cette saison, en jouant crânement ses chances pour s’adjuger un titre historique. Les joueurs du président Mohamed Zerouati, engagés en Coupe de la Confédération, ont les moyens d’aller titiller le CRB et les autres cadors du championnat.

En possédant la meilleure attaque de la première partie de la saison, en compagnie du Paradou AC et de l’USM Alger avec 27 buts chacun, la JSS peut aspirer à jouer le titre, elle qui comprend dans son effectif le deuxième meilleur buteur du championnat Belaïd Hamidi (9 réalisations).

La belle surprise de la phase aller est incontestablement le Paradou AC (3e, 31 pts), qui aurait pu prétendre à un meilleur classement, mais ses résultats à domicile n’ont pas plaidé en sa faveur (16 points pris sur 24 possibles, ndlr).

Les « Académiciens », menés par l’actuel meilleur buteur de la Ligue 1 Nadir Benbouali (10 buts) ont réussi à tenir la dragée haute aux ténors, non sans réaliser une grosse progression, par rapport à la saison dernière quand ils avaient terminé 11e à l’issue de la phase aller.

Avec 10 victoires, 1 nul, et 6 défaites, le Paradou AC a fait mieux que d’autres formations habituées à jouer le haut du tableau telles que, l’USM Alger, l’ES Sétif, et le MC Alger, qui ont terminé ensemble à la 4e position avec 30 points chacun. Le club algérois a fait preuve d’efficacité en dehors de ses bases en se positionnant comme la meilleure équipe à l’extérieur (15 points récoltés sur 27 possibles, ndlr) devant le CRB.

La JSK marque le pas, les promus en difficulté

Eliminée sans gloire dès le 2e tour préliminaire additionnel de la Coupe de la Confédération africaine face à la modeste équipe des Royal Léopards d’Eswatini, la JS Kabylie est complétement passée à côté de son sujet, en bouclant cette première phase à la 8e place (28 pts).

Les « Canaris », dont l’effectif a été largement remanié durant l’intersaison, ont décroché 7 victoires, 7 nuls, et concédé  3 défaites, payant cash les perturbations vécues l’été dernier sur le plan administratif, suite au départ de l’ancien président Chérif Mellal, remplacé par Yazid Iarichene, qui allait à son tour jeter l’éponge cette semaine.

Le club phare de Djurdjura fait du surplace, lui qui avait terminé sur le podium (3e) la saison dernière. Une remise en question est plus que nécessaire aussi bien chez les joueurs que chez les dirigeants, pour essayer de relever la tête en vue de la seconde partie de la saison, d’autant que le club court derrière le titre de champion depuis 2008.

L’autre déception de la phase aller est le NA Husseïn-Dey  (15e, 14 pts), qui dépasse le premier relégable l’Olympique Médéa qu’à la faveur de la différence de buts.

Le Nasria se distingue par une triste statistique en pointant à la dernière place au classement des équipes ayant perdu le plus de points à la maison (6 unités empochées seulement sur 24 possibles, ndlr).

Les promus en Ligue 1, le RC Arbaâ (10e, 21 pts) et le HB Chelghoum-Laïd (14e, 16 pts), ont trouvé des difficultés pour suivre le rythme de l’élite, en faisant preuve d’irrégularité dans leurs résultats. Ces deux équipes doivent faire preuve de plus de réalisme pour essayer d’assurer leur maintien.

Dans le bas du tableau, le WA Tlemcen a carrément hypothéqué ses chances pour le maintien, en terminant la phase aller avec 9 points seulement et un bilan calamiteux de 2 victoires, 3 nuls, et 12 défaites. Les deux autres relégables sont, l’O. Médéa (16e, 14 pts) et le RC Relizane (17e, 13 pts), appelés plus que jamais à relever la tête pour éviter la désillusion de la relégation.

Côté chiffres, 320 buts ont été marqués lors des 120 matchs disputés jusque-là, soit une moyenne de 2,66 buts/match.

La phase retour de la Ligue 1 débutera la semaine prochaine, avec le déroulement de la 18e journée, fixée au mardi 22 février.

APS