21 avril 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

Le Journal de la CAN (Ep17) : Le Cameroun et le Burkina Faso dans le dernier carré.

Par Youcef Khaloua, consultant sportif

Début des quarts de finale de cette 33eme CAN avec le Cameroun qui accueillait une surprenante équipe de Gambie tandis que le Burkina Faso et la Tunisie se disputaient également une place pour le dernier carré. Retour dans ce nouveau Journal de la CAN.

Cameroun 2-0 Gambie : Des Lions indomptables plus convaincants

Décevant malgré la qualification face aux Comores, le Cameroun a offert une prestation plus consistante face à une valeureuse équipe Gambienne de quoi se rassurer à l’aube du dénouement de la compétition. Si la domination des joueurs de Toni Conceicao ne s’est pas tout de suite matérialisée au tableau d’affichage malgré les opportunités de Aboubakar. Heureusement au retour des vestiaires Karl Toko Ekambi prend les choses en main en s’offrant un doublé express en moins de 7 minutes. Le joueur de l’olympique lyonnais ouvre le score de la tête sur un centre de Fai (1-0: 50’) puis enfonce le clou en reprenant un très bon service de Hongla (2-0: 57’). Émoussés les joueurs de Tom Saintfiet ne parviennent pas à réagir face à des Camerounais enfin maître de leur sujet. Le Cameroun se qualifie donc logiquement pour le dernier carré de sa CAN, il retrouvera quoiqu’il arrive un poids lourd du continent puisqu’il affrontera le vainqueur de l’affiche entre l’Egypte et le Maroc. De leur côté, les Scorpions quittent la compétition la tête haute et se souviendront longtemps de leur première participation à la CAN

Burkina Faso 1-0 Tunisie: Les Étalons filent en demi-finale

Ce fut un match assez équilibré entre Burkinabés et Tunisiens à Garoua pour ce deuxième quart de finale. Privés de deux joueurs cadres (Traoré et Dayo), les Etalons ont légèrement dominé le premier acte même si les Aigles de Carthage auraient pu ouvrir le score par l’intermédiaire de Khazri sur coup franc (29’) ou encore Jaziri (35´)Ce quart de finale va basculer juste avant le repos quand Ouattara ouvre le score pour le Burkina Faso (1-0: 45+2). Sonnés, les Tunisiens tenteront de réagir en seconde période mais de manière trop imprécise pour inquiéter des Etalons regroupés dans leur 30 derniers mètres. A un quart d’heure du terme, la Tunisie aurait dû bénéficier d’un penalty suite à une intervention plus que musclée de Soumaila Ouattara sur Khazri (75’) mais l’arbitre Joshua Bondo ne désignera pas le point de penalty malgré l’aide du VAR au grand dam des Tunisiens. Les joueurs de Kamou Malo parviendront finalement à conserver leur maigre avantage malgré l’exclusion du buteur Ouattara (83’). Un succès qui leur permet de rejoindre de dernier carré comme en 2017. Trop irrégulier et souvent diminué par le COVID pendant le tournoi cette Tunisie ne pouvait espérer mieux.

Programme du jour

Égypte – Maroc (16h)
Sénégal – Guinée Équatoriale (20h)