23 février 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

Sidi Bel Abbès : le stade du 24 février bénéficiera de travaux de réhabilitation

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderezzak Sebgag a révélé, jeudi à Alger, que le stade de football 22 février à Sidi Bel Abbès bénéficiera de travaux de réhabilitation dans le cadre du budget de 2023.

Répondant à une question orale du membre de l’Assemblée nationale populaire (APN), Mohamed Mir sur les dispositions prises pour réhabiliter le stade de football 24 février à Sidi Bel Abbès à travers la réalisation la pelouse en gazon naturel ainsi que la révision du soutien aux équipes activant dans différentes catégories (Communale, régionale et amateurs), le ministre a précisé que ce stade « qui relève des infrastructures du secteur (…) et  d’une capacité dépassant 45.000 spectateurs est inscrit parmi les infrastructures qui bénéficieront de réhabilitation dans le cadre du budget de 2023« .

Concernant le soutien aux clubs de football, toutes catégories confondues, « nos services accompagnent tous les clubs, associations, et ligues dans la limite des moyens disponibles, à l’instar des aides financières allouées par le fonds de wilaya pour promouvoir des initiatives de la jeunesse », a expliqué le ministre. Sebgag a appelé au lancement d’une « réflexion pour trouver d’autres ressources financières et à se rapprocher des sponsors pour le financement« .

A une autre préoccupation du député, Badroune Zakaria sur l’absence de stades de football dans la wilaya de Mila pour abriter les rencontres officielles (24 stades sur un total de 32 stades dépourvus de gazon), le ministre a reconnu « le manque de stade dans les communes de cette wilaya ».

« La wilaya de Mila dispose de 21 stades dont 13 couvert de gazon artificiel et 11 dépourvus de gazon », a-t-il dit, faisant savoir que les pelouses de huit stades ont été rénovées, dont trois relevant du secteur et cinq autres de la commune.

Le ministre a estimé que le nombre des stades ne répond pas aux besoins croissantes des jeunes, proposant la réalisation de plus de stades par les communes qui enregistrent un manque en stades. « Les services techniques de la wilaya ont élaboré des cartes techniques en vue de réhabiliter les stades de football alors que de nombreux projets de sport seront réalisés dans le cadre de la loi de finances 2023″.

Répondant à la question du député, Cherif Benhamou, concernant le complexe de proximité dans la commune de Hadjadj (Mostaghanem), gelé depuis 2015, en dépit du taux d’avancement de ses travaux de 50%, M. Sebgag a précisé que « les procédures de gel ont été levées, et les travaux sont actuellement en cours avec un taux d’avancement de 65%, et sa réception est prévue à la fin du premier semestre 2023 ».

Quant au représentant de la wilaya de Skikda, Abdeslam Bachara, il s’est enquis du sort de plus de 20 projets inscrits, qui sont actuellement suspendus ou gelés, et d’autres qui connaissent un arrêt des travaux, à l’instar du complexe sportif Chahid Bouteldja.

A cet égard, le premier responsable du secteur de la Jeunesse et des Sports a indiqué que la wilaya de Skikda, dotée de 100 infrastructures sportives et 52 pour la jeunesse, sera renforcée avec trois (3) salles de sport, en cours de réalisation après leur dégel dans le cadre du budget 2023.

Le représentant du Gouvernement a saisi l’occasion pour évoquer de nombreux projets enregistrés dans le cadre du programme budgétaire 2023, dont 41 opérations d’investissement destinées à prendre en charge la réhabilitation des infrastructures sportives et de jeunesse existantes avec une autorisation de programme (AP) estimée à 7,35 milliards de DA, 257 opérations d’investissement destinées à prendre en charge le renouvellement des équipements de la jeunesse et des sports existants avec une AP de 1,6 milliard.

Le secteur sera également renforcé, au niveau national, par 46 opérations destinées à prendre en charge les études et l’équipement des stades et des complexes sportifs en vue de leur aménagement et l’obtention de l’agrément par les instances sportives concernées, a-t-il ajouté.

APS