19 juillet 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

Euro 2024 : L’Espagne bat l’Allemagne après prolongations et part en demi-finale

L’Espagne s’est qualifié pour les demi-finales de l’Euro-2024 en battant l’Allemagne (2-1) à l’issue de la prolongation vendredi à Stuttgart, grâce à un but de Merino à la 119e minute.

Toujours invaincue depuis le début de la compétition, la Roja va retrouver les demi-finales d’un Euro, trois ans après son élimination par l’Italie à ce stade de la compétition. Les Espagnols défieront mardi la France ou le Portugal qui s’affrontent à Hambourg vendredi soir (21 h). En dessous des attentes lors des dernières compétitions internationales, les Allemands échouent à nouveau à rejoindre le dernier carré d’un Euro ou d’un Mondial, échelon qu’ils n’ont plus atteint depuis l’Euro-2016.

Relancés par l’égalisation de Florian Wirtz dans les dernières minutes du temps réglementaire, après l’ouverture du score de Dani Olmo, les espoirs allemands de remporter un titre continental à domicile ont été douchés par Mikel Merino. Superbement servi sur un centre de Dani Olmo, le milieu de terrain de la Real Sociedad a parfaitement croisé sa tête pour battre Manuel Neuer.

Entré en jeu dès la huitième minute de jeu à la place de Pedri, touché au genou après une grosse faute de Kroos, Olmo a brillamment pris le relais du meneur de jeu du Barça.

Après une première période, où les meilleures occasions ont été allemandes, le milieu de terrain de Leipzig a profité du manque de vigilance de la défense de la Mannschaft pour reprendre tranquillement un centre à ras-de-terre de Lamine Yamal et ouvrir le score (52e).

Longtemps imprécis face au cadre à l’image d’un lob manqué par Havertz (82e), les Allemands ont fini par trouvé l’ouverture grâce à Wirtz, venu parfaitement reprendre une déviation de la tête de Kimmich (89e).

En prolongation, les meilleures occasions ont été pour les coéquipiers de Jamal Musiala. Wirtz a été près de doubler la mise, mais sa frappe de l’entrée de la surface a fui le cadre (105+1e), avant qu’Unai Simon ne se détende sur une tête décroisée de Füllkrug (117e).

Mais alors que la séance de tirs au but se profilait, Merino a surgi pour précipiter les Allemands en dehors de leur Euro.