25 juin 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

Équipe Nationale : Djamel Belmadi fait le point

Le sélectionneur de l’équipe nationale Djamel Belmadi a déclaré dimanche qu’il n’était plus « dans une logique de revue d’effectif « , à l’occasion des deux matchs amicaux prévus respectivement les 12 et 16 octobre face au Cap Vert à Constantine et l’Egypte aux Emirats arabes unis.

« Il y a deux matchs de qualifications de Coupe du monde qui nous attendent en novembre. Sur cette date FIFA je vais peu tourner. Il y a une CAN qui arrive, je ne suis plus dans une logique de revue d’effectif », a indiqué le coach national dans une conférence de presse tenue au Centre technique national (CTN) de Sidi Moussa.

« On retrouve un socle et une base de joueurs qui sont là depuis quelque temps déjà, elle est destinée à participer à la prochaine CAN 2024 en Côte d’Ivoire, mais il peut y avoir des imprévus qui pénaliseraient certains joueurs, mais le groupe est quasiment là, à l’exception de 4 ou 5 éléments près », a-t-il ajouté.

Et d’enchaîner « Nous sommes à un mois du début des qualifications du Mondial 2026, je ne vais pas aligner deux équipes pour chaque match, on n’est pas dans cette optique ».

Le plus important est d’être prêts pour novembre

Les deux tests face au Cap Vert et l’Egypte constituent les deux derniers rendez-vous préparatoires pour les Verts, eux qui vont disputer dès le mois de novembres les deux premières journées des qualifications de la Coupe du monde 2026 : à domicile face à la Somalie et en déplacement face au Mozambique.

« Ce qui m’intéresse, c’est le travail avec mes joueurs, avancer vers les objectifs et être prêts pour le début des qualifications du Mondial, l’importance est de bien démarrer dans un mini championnat de dix matchs, qui vont nous servir en vue de la CAN », a-t-il expliqué.

Les coéquipiers du capitaine Riyad Mahrez (Al-Ahly/ Arabie saoudite) entreront en stage lundi au CTN de Sidi Moussa, avant de rallier mardi la ville de Constantine. Toutefois, Belmadi a montré son mécontentement.

« On va effectuer une première séance ici à Sidi Moussa, avant de s’envoler mardi pour Constantine. Le CTN n’est pas encore prêt pour accueillir l’ensemble du stage en prévision du match du Cap Vert et contre l’Egypte. Il n’y a pas encore ce qu’il faut », a-t-il regretté.

Interrogé sur le choix des joueurs retenus pour ce rassemblement, Belmadi a estimé avoir fait appel aux meilleurs, dont les deux nouveaux: Gouiri et Belloumi.

« Gouiri et Belloumi ont prouvé leur potentiel et leur talent au sein de leurs clubs respectifs. Concernant Belloumi, j’apprécie ce genre de joueurs qui quittent le championnat algérien et vont affronter la difficulté en Europe, à l’instar d’Amoura et Slimani. Il est parti au Portugal tout seul et a pu s’imposer au sein d’une première de première division. Ce n’est pas tout l’effectif qui va jouer durant cette date FIFA, mais il peut avoir sa chance d’autant qu’il mérite sa sélection ».

En revanche, Belmadi a tenu à justifier la non convocation des deux ailiers Yacine Brahimi (Al-Gharafa SC/ Qatar) et Youcef Belaïli (MC Alger), qui sont en train de performer avec leurs clubs respectifs depuis le début de la saison.

« Il y a d’autres joueurs qui sont là dans le même poste. Je sais ce qu’ils font actuellement. Je regarde des matchs entiers, comme ceux de Belaïli avec le MC Alger. Il y’a deux critères de sélection : avoir un certain temps de jeu, être bon, en plus d’avoir l’envie de rejoindre l’EN ».

Enfin, l’équipe nationale a vu l’arrivée, depuis mars dernier, de plusieurs jeunes joueurs à l’image de Bouanani, Chaïbi, et Aït-Nouri, qui ont décidé d’opter pour l’Algérie. Belmadi a évoqué cette politique de rajeunissement entreprise notamment suite à l’élimination de l’Algérie en barrages du dernier Mondial 2022 au Qatar.

« Tout le monde voulait me voir rajeunir l’équipe. Et maintenant c’est le cas, vous demandez s’ils sont prêts pour la CAN. Ca fait un petit moment qu’ils sont là, qu’ils jouent. Ils sont déjà rentrés un peu dans le moule. Ils vont connaître leur première CAN pour certains. Je ne pouvais pas les laisser à l’écart, je me suis dit que c’est le moment de les lancer dans le bain. Ils ont des qualités et arrivent à bien intégrer l’équipe, l’objectif est d’avoir une équipe cohérente pour la CAN », a-t-il conclu.

APS