25 juin 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

EN / Djamel Belmadi : « Brahimi est victime de la concurrence »

L’entraîneur de l’équipe nationale, Djamel Belmadi a justifié dimanche la non-convocation du milieu offensif d’Al-Gharafa SC (Qatar), Yacine Brahimi, pour les deux premiers matchs de qualifications de la Coupe du monde 2026, face à la Somalie et le Mozambique, par la concurrence actuelle dans son poste.

« Quand on parle d’un joueur, il faut parler aussi de concurrence. Belaïli et Brahimi sont en concurrence. Je double les postes, si vous rajoutez Amoura, Gouiri et Benrahma, comment on fait? Brahimi est en forme (12 buts et 5 passes décisives depuis le début de la saison, NDLR), il mérite de jouer, mais il y’a de la concurrence« , a indiqué Belmadi, lors d’une conférence de presse tenue au Centre technique national (CTN) de Sidi Moussa.

« L’étau se resserre, on revient au nombre de joueurs qui nous sera alloué à la CAN à savoir 23 éléments. Bounedjah a un poste sur lequel j’estime qu’il a des choses à faire, il est en forme, il marque des buts, son retour est logique, à lui de faire le nécessaire. Il reste un peu de temps avant d’arrêter la liste finale des joueurs qui seront retenus pour la prochaine CAN-2023 (reportée à 2024) en Côte d’ivoire (13 janvier-11 février)« , a-t-il ajouté.

« Bouanani avait 50 minutes de temps de jeu depuis le début de la saison. Il faut donc le comparer à Mahrez et à Ounas. Pour Sayoud, c’est Aouar et Chaïbi qui sont ses concurrents. Il faut être honnête dans ses comparaisons », a expliqué Belmadi.

Aucun nouveau joueur ne figure dans cette liste, ce qui n’est plus arrivé depuis mars dernier, à l’occasion de la double confrontation face au Niger, comptant pour les qualifications de la CAN-2023.

« Nous avons effectué une grande révision de la liste. Certains disparaissent, d’autres reviennent », a-t-il conclu.