19 juillet 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

CR Belouizdad : Doukha ne participera pas à la LDC !

Dans un communiqué publié ce mardi sur sa page officielle Facebook, la direction du CR Belouizdad a dénoncé une fonctionnaire au sein de la Fédération algérienne de football (FAF), pour avoir « saboté  » le club Belouizdadi, et ce, en « refusant de délivrer le certificat ad hoc (un certificat de libération) du gardien de but libéré, Toufik Moussaoui » afin de qualifier la nouvelle recrue et son remplaçant, Azzedine Doukha sur la scène continentale.

La direction du Chabab est allée plus loin dans sa menace, et ce, en décidant de porter plainte contre la fonctionnaire « pour atteinte à ses intérêts sportifs vitaux, obstruction, malveillance et sabotage délibéré », tout en saisissant les instances compétentes de la CAF à ce sujet.

Le communiqué intégral de la direction du CR Belouizdad 

Mme (L.M) de la FAF sabote le CRB !

Alors que la Commission nationale de règlement des litiges (CNRL) avait statué, à temps, sur le cas litigieux de l’ancien joueur du CRBelouizdad Toufik Moussaoui, le rendant ainsi libre de toute attache avec notre Club, Mme (L.M) de la CNRL a refusé délibérément de délivrer le certificat ad hoc. Nos multiples déplacements au siège de la FAF et les nombreux appels téléphoniques à la responsable en question sont restés lettre morte.

Pour des raisons obscures, cette employée irresponsable et incompétente a donc choisi, délibérément, de saboter le CRB, sachant que les délais d’homologation par la CAF du gardien de but Azzeddine Doukha, remplaçant de Toufik Moussaoui, acquis le jour même auprès de la JSK, allaient être forclos. Par cette attitude absolument malveillante de Mme Louisa Madani, le CRB sera par conséquent privé des précieux services de son nouveau gardien expérimenté sur la scène africaine.

Après consultation de ses conseils juridiques, la présidence du CRB a décidé de porter plainte contre Mme (L.M) pour atteinte à ses intérêts sportifs vitaux, obstruction, malveillance et sabotage délibéré. Elle se plaindra aussi auprès du ministère de la Jeunesse et des Sports garant de l’équité sportive. Elle saisira aussi les instances compétentes de la CAF au sujet de ce déni de droit dont s’est rendue coupable une employée indigne qui porte atteinte à l’image de marque et à l’honneur sportif de la Fédération algérienne de football.

Le Président du Conseil d’administration du CRBelouizdad Mohamed Benelhadj