25 juillet 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

Année-2023 : l’équipe nationale invincible, une 1ère historique pour l’USMA

L’Année 2023 est inscrite sous le signe du rachat pour l’équipe nationale de football, parvenant à aligner une quatrième année sans défaite et surtout raviver la flamme chez les fans à la veille de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2023 (reportée 2024) en Côte d’Ivoire (13 janvier-11 février), sans omettre les deux sacres continentaux de l’USM Alger, une première historique pour le club.

La troupe du sélectionneur national Djamel Belmadi, en dirigeant son 10e match de l’année 2023, le 19 novembre dernier face au Mozambique à Maputo (victoire 2-0) pour le compte de la 2e journée (Gr.G) des qualifications de la Coupe du Monde-2026, a réussi à établir un nouveau record, celui d’avoir aligner une quatrième année sans défaite à la tête du « Club Algérie », après 2019, 2020 et 2021.

En effet, après 2019, année du sacre à la CAN en Egypte, 2020 et 2021 avec une série de 35 rencontres sans défaite, le coach national termine l’année 2023 sans défaite en 10 matchs, dont six officiels et quatre amicaux et un bilan de 7 succès et 3 nuls. En 2023, les coéquipiers du capitaine Riyad Mahrez (Al-Ahly/ Arabie saoudite) ont marqué 18 buts contre 6 encaissés.

Avec un groupe reconstruit et rajeuni, l’équipe nationale a réussi à redémarrer du bon pied, mettant aux oubliettes une année 2022 marquée par deux échecs: une élimination dès le premier tour de la CAN au Cameroun, suivie par celle en barrages du Mondial-2022.

Le sélectionneur Djamel Belmadi s’est rendu à l’évidence de la nécessité de reconstruire l’équipe en allant chercher les « oiseaux rares ». Des joueurs tels qu’Aït-Nouri, Bouanani, Chaïbi, ou encore Gouiri et Aouar, sont venus renforcer les rangs des « Verts. »

La mayonnaise n’a pas tardé à prendre forme, puisque les résultats étaient au rendez-vous, donnant ainsi raison à la nouvelle politique de Belmadi, qui s’est lancé désormais un nouveau défi : reconquérir le trophée continental en terre ivoirienne.

L’Algérie, dont c’est la 20e participation à la CAN, s’est qualifiée haut la main pour la plus grande messe du football africain, en dominant le groupe F avec 16 points en six matchs devant la Tanzanie (8 pts), également qualifiée, l’Ouganda (7 pts) et le Niger (2 pts).

De son côté, la sélection féminine a emboité le pas aux messieurs. Les coéquipières d’Ines Boutaleb ont retrouvé le gotha continental, en validant  avec brio leur billet pour la prochaine CAN-2024. L’arrivée sur le banc de l’entraîneur Farid Benstiti aura été salutaire, puisque les « Vertes » sont parvenues à passer les deux tours qualificatifs: face à l’Ouganda (2-1 puis 1-1) et le Burundi (5-1 puis 1-0), pour se qualifier au rendez-vous continental après une dernière apparition en 2018. L’Algérie comptait auparavant quatre participations à la CAN (2004, 2006, 2010, et 2014).

En revanche, la sélection nationale A’ a eu le mérite d’atteindre la finale du Championnat d’Afrique des nations CHAN-2022 (reportée à 2023) en Algérie, perdu face au Sénégal (0-0, aux t.a.b : 4-5). Les joueurs de l’ancien sélectionneur Madjid Bougherra n’ont pas démérité, un rendez-vous qui a prouvé que le joueur local a du potentiel.

L’USMA sur le toit de l’Afrique, le CRB en maître absolu

Chez les clubs, l’USM Alger est parvenue, après plusieurs tentatives infructueuses, à monter sur le toit de l’Afrique en remportant en juin la Coupe de la Confédération africaine aux dépens des Tanzaniens des Young Africans.

Les « Rouge et Noir », que personne n’a parié sur leurs chances, ont réussi le 3 juin à accrocher une première étoile, à l’occasion de la seconde manche disputée au stade olympique du 5-juillet.

Les coéquipiers de Khaled Bousseliou ont réussi à soulever le trophée tant désiré en présence d’un nombre record de supporters. La nuit aura été longue dans les fiefs du club phare de Soustara, qui ont enregistré des scènes de liesse indescriptibles, plongeant la capitale dans une ambiance colorée jusqu’à l’aube.

L’entraîneur Abdelhak Benchikha, principal architecte de ce sacre, a récidivé trois mois plus tard en menant l’USMA à remporter la Supercoupe d’Afrique face à l’ogre égyptien d’Al-Ahly SC (1-0), avant de quitter le navire en octobre pour rejoindre en novembre le club tanzaniens de Simba SC.

Considéré comme l’un des clubs les plus titrés à l’échelle nationale (8 coupes d’Algérie et 8 championnats, NDLR), l’USMA a rejoint le cercle fermé des clubs algériens titrés sur le plan continental : MC Alger, ES Sétif et la JS Kabylie.

En championnat de Ligue 1 Mobilis, le CR Belouizdad a confirmé son hégémonie, en s’offrant un quatrième titre de rang, une première dans les annales du football national, ce qui lui a permis d’atteindre la barre de 10 consécrations. Le Chabab est revenu à quatre titres de la JS Kabylie, qui trône en tête des clubs titrés avec 14 championnats, dont le dernier avait été remporté en 2008.

Les coéquipiers de Chouaïb Keddad ont « écrasé » la compétition, en terminant l’exercice 2022-2023 largement en tête avec 64 points, à 14 unités de son dauphin le CS Constantine (50 pts).

En Ligue 2 amateur, l’ES Ben Aknoun et l’US Souf ont réalisé une accession retentissante et historique en Ligue 1, coiffant au poteau des clubs pourtant aguerris tels que l’ES Mostaganem, l’USM Annaba, l’AS Khroub, ou encore la JSM Tiaret.

Au niveau de la Fédération algérienne de football (FAF), Walid Sadi, seul candidat, est élu le 21 septembre à la tête de l’instance pour le reste du mandat olympique 2020-2024, en remplacement de Djahid Zefizef, démissionnaire le 16 juillet dernier.

Sadi (43 ans), devenu le 19e président de la FAF depuis 1962, s’est engagé dans plusieurs réformes dans l’objectif de remettre le football national sur rail, notamment sur le plan local.

A l’orée de la nouvelle année 2024, le football algérien sera face à de nouveaux défis, à commencer par la CAN masculine en Côte d’Ivoire et féminine l’été prochain, alors que les clubs engagés dans les compétitions africaines interclubs : le CRB et l’USMA, auront à cœur d’aller au bout de leurs objectifs.

APS