15 juillet 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

C’est officiel. Charaf-Eddine Amara a démissionné de son poste de président de la fédération algérienne de football (FAF).

Une réunion d’urgence du bureau fédéral a eu lieu aujourd’hui jeudi au siège de l’instance fédérale à Dely Brahim. Le patron de la FAF a convoqué cette réunion après l’élimination de l’équipe nationale du match barrage qualificatif pour le mondial 2022 face au Cameroun, et au cours de cette réunion, l’ancien président du CRB a remis sa démission aux membres du bureau fédéral, se retirant ainsi d’une manière officielle des affaires de la fédération.

Par ailleurs, le vice-président Mohamed Maouche assurera l’intérim pour gérer les affaires courantes de l’instance fédérale, en attendant l’assemblée générale extraordinaire puis élective pour installer le successeur d’Amara au palais de Dely-Brahim.

Cette démission prouve qu’il est loin d’être le profil adéquat et parfait pour gérer une telle instance, l’élimination des champions d’Afrique 2019 a causé d’énormes dégâts.