15 juillet 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

Barrages Mondial-2022 : les Verts regagnent Alger avec une option pour la qualification

La sélection algérienne a regagné samedi Alger, avec un succès historique contre le Cameroun (1-0), vendredi à Douala pour le compte du match barrage aller, prenant ainsi une belle option pour la qualification à la Coupe du monde 2022 au Qatar.

Au stade de Japoma de Douala considéré par les Algériens comme le terrain maudit durant la CAN-2021, les Verts ont réalisé le gros coup en s’imposant un but à zéro grâce à l’inévitable et la « légende » Islam Slimani, auteur de son 40e but toutes compétitions confondues et le 17e en phase des éliminatoires au mondial, soit à une seule réalisation de l’Ivoirien Didier Drogba (18 buts).

Un succès historique pour la troupe à Djamel Belmadi, qui est la première à faire tomber les Lions Indomptables à domicile sur un match de 90 minutes depuis 1998. Il s’agit aussi par ailleurs de la première victoire algérienne contre le Cameroun en compétition officielle.

Les Verts se sont dirigés directement au centre technique national de Sidi Moussa (Alger) pour se reposer, en attendant le programme qui sera tracé par le sélectionneur national en vue de la manche retour prévue mardi (20h30) au stade Mustapha Tchaker de Blida.

A ce titre, la pelouse du stade du Chahid Mustapha Tchaker de Blida est fin prête pour accueillir la rencontre de la sélection algérienne devant son homologue camerounaise, affirmait la Fédération algérienne (FAF).

L’équipe spécialisée du Centre technique national (CTN) de Sidi Moussa, emmenée par l’ingénieur Djelloudi Abdelkrim ainsi que le personnel de l’OPOW de Mustapha Tchaker, n’ont pas lésiné sur les efforts ni sur les moyens pour l’entretien de cette pelouse afin qu’elle soit au top le jour J.

Le match retour sera officié par le Gambien Bakary Gassama. Ce dernier sera assisté par l’Angolais Jerson Emiliano Dos Santos (1er assistant) et l’Egyptien Mahmoud Aboulregal (2ème assistant).

Le quatrième arbitre est l’Egyptien Amin Mohamed Omar, alors que le commissaire au match est le Tunisien Boussairi Boujlel. La VAR sera dirigée par la paire Allemande, composée de Marco Fritz (arbitre principal) et Christian Dingert (assistant).

Le coordinateur général sera l’Egyptien Mazen Marzouk. L’officier-médecin est l’Algérien, Abdelmadjid Yacine Zerguini.

APS