15 juillet 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

Mohamed Bichari : « L’introduction de la VAR en Algérie tributaire d’un partenaire technologique »

Le vice-président de la commission fédérale d’arbitrage (CFA) de la Fédération algérienne de football (FAF) Mohamed Bichari, a expliqué vendredi le retard accusé dans l’utilisation  de la VAR (assistance vidéo à l’arbitrage, ndlr) en Algérie, par l’absence d’un partenaire technologique spécialisé dans le domaine.

« Le processus de la mise en place de la VAR en Algérie est très avancé, l’inscription sur la plateforme de la VAR de la Fédération internationale (FIFA) a été faite, le directeur du projet est installé, les instructeurs y sont placés, il reste un seul élément qui est primordial et indispensable c’est de trouver un partenaire technologique, un dossier que la FAF va le prendre en considération », a indiqué Bichari sur les ondes de la radio nationale.

A la veille du coup d’envoi de la saison 2021-2022, Mohamed Bichari avait annoncé que la VAR devrait constituer la nouveauté du championnat de Ligue 1. Seulement, son utilisation tarde à venir, alors que la compétition amorce ce vendredi sa deuxième partie de la saison, avec le déroulement de  la 18e journée.

« Dès qu’on aura trouvé un partenaire technologique, le processus sera lancé rapidement pour l’introduction de la VAR en championnat, la Fifa va ensuite approuver et suivre l’utilisation de cette technologie« , a-t-il ajouté.

Avant d’enchaîner : « Nous avons organisé un séminaire VAR par visioconférence, dirigé par l’arbitre sénégalais Malang Diedhiou, qui a duré cinq jours. Ce dossier est très avancé, il reste un seul élément à régler qui est le partenaire technologique. C’est au président de la FAF Amara Charaf-Eddine de prendre une décision majeure dans ce sens« .

La technologie de la VAR sera utilisée pour le première fois en Algérie, lors du match Algérie-Cameroun, prévu le mardi 29 mars au stade Mustapha-Tchaker de Blida (20h30), comptant pour les barrages (retour) de la Coupe du monde 2022 au Qatar.

« Tout le monde aura l’occasion de constater lors du match Algérie-Cameroun que tout est en place pour le bon déroulement de cette technologie au niveau de nos stades« .

Et de conclure : « Nous avons déjà commencé à former nos arbitres pour les initier à cette technologie de la VAR. En plus de nos cinq arbitres internationaux, il y aura 30 autres referees« .

APS