20 juin 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

Walid Sadi : « Je tends ma main à tous les présidents sortants, Raouraoua, Zetchi, Amara et Zefizef »

Le nouveau président de la Fédération algérienne de football Walid Sadi, a estimé jeudi à Alger, que la période de 18 mois qui reste du mandat olympique 2020-2024, sera suffisante pour atteindre les objectifs tracés par le bureau fédéral et remettre de l’ordre dans le football algérien.

« Certes c’est une période de transition de 18 mois mais je suis convaincu qu’elle est suffisante pour atteindre nos objectifs. Je suis conscient  que la mission s’annonce ardue et difficile, mais je reste confiant. Avec la détermination et l’abnégation des membres bureau fédéral et l’aide de toute la famille du football algérien, nous réussirons notre mission. Je vous donne rendez-vous dans 18 mois », a affirmé Sadi lors d’une conférence de presse animée juste après son élection.

Ancien membre du bureau fédéral de la FAF de 2009 à 2017 sous la présidence de Mohamed Raouraoua, le nouveau patron de l’instance fédérale a tendu sa main à toutes les bonnes volontés qui aiment contribuer à la réussite de sa nouvelle mission notamment les anciens présidents de la FAF.

« Je tends ma main à tous les présidents sortants, Raouraoua, Zetchi, Amara et Zefizef. Toutes les bonnes volontés seront les bienvenues pour aider à hisser le football national vers le haut, notamment, en combattant la corruption, la médiocrité et la marginalisation », a t-il souligné.

Sadi a évité d’exposer un programme proprement dit et s’est contenté d’évoquer certaines « priorités », car s’agissant uniquement de terminer le mandat 2020-2024.

Parmi ces priorités, « faire appel à toutes les compétences susceptibles d’apporter un plus », tout en restant à l’écoute des différents acteurs qui sont sur le terrain, car considérés comme « les mieux placés » pour évoquer les vrais problèmes, qui entravent la bonne marche de la discipline. Ils sont aussi « les mieux habilités à proposer des solutions » dans la perspective d’arranger ce qui ne va pas, a-t-il encore estimé.

Avant d’enchainer: « J’ai rencontré 48 présidents de ligues de wilayas lors de ma campagne électorale et sincèrement la situation du football amateur est difficile. Nous allons présenter un programme d’urgence pour améliorer les choses », a t-il déclaré.

Même en termes de moyens matériels, Sadi a assuré qu’il s’appliquera à « moderniser le fonctionnement du football national à tous les niveaux », notamment, en faisant appel à la numérisation.

Il a également abordé la situation financière de la FAF qui demeure selon lui difficile, et a annoncé au passage des négociations avec un nouveau sponsor pour renflouer les caisses de l’instance.

Les sélections de jeunes catégories et féminines seront également parmi les priorités du nouveau président, pour leur permettre de travailler dans de bonnes conditions afin de réussir sur la scène continentale.

« Obtenir de bons résultats avec toutes les sélections nationales de différentes catégories et le meilleur moyen pour la FAF de se faire respecter à l’international » a t-il dit.