13 juillet 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

WA Tlemcen : « Le projet sportif du WA Tlemcen s’étend au moins sur trois ans »

La direction du WA Tlemcen, qui a pris l’été dernier les commandes de ce club relégué en Inter-régions (Gr. Ouest), a tracé un projet sportif « qui s’étend au moins sur trois saisons », a indiqué, mardi, le directeur sportif de cette formation.

« Même si on ne venait pas à accéder en Ligue 2 en fin d’exercice en cours, cela ne chamboulera nullement nos plans, car la direction du club a concocté un projet sportif à moyen terme avec l’optique de le remettre sur rails », a déclaré à l’APS, Mohamed Djalti.

La formation des « Zianides » reste sur deux relégations de suite, elle qui, il y a deux exercices, évoluait parmi l’élite.

Ses nouveaux dirigeants ont tablé carrément sur un retour rapide en Ligue 2 dès la fin de cet exercice, mais la mission s’annonce compliquée au regard du parcours des Bleu et Blanc jusque-là.

Après 16 journées de compétition, le « Widad » pointe à la troisième place au classement de son groupe avec 33 points, accusant un retard de huit unités par le leader le MC Saïda.

« Le championnat est encore long. Il reste encore à jouer pas moins de 14 journées, pendant lesquelles tout peut arriver. En tout cas, tout le monde dans le club s’accroche à l’espoir d’accéder en fin de saison. Mais, si cet objectif n’est pas atteint, on continuera à travailler, car notre objectif majeur est de reconstruire une équipe solide et d’avenir« , a précisé l’ancien attaquant international.

Le WAT s’est retrouvé dans cette situation, à cause de ses interminables problèmes financiers et administratifs qui ont marqué son quotidien au cours des dernières années, selon le même dirigeant sportif, qui a mis en valeur le travail réalisé, au cours de l’intersaison, par la nouvelle direction du club, à sa tête le président de la section football, Samir Kendouci.

« L’arrivée de Kendouci et le retour de Youcef Berrahal ont été tout simplement salutaires pour le WAT qui était menacé même dans son existence« , a-t-il souligné.

Sur un autre registre, cette formation s’apprête à accueillir, ce week-end, la JS Saoura (Ligue 1) dans le cadre des 16es de finale de la Coupe d’Algérie, un trophée auquel les Tlemceniens ont goûté à deux reprises (1998 et 2002).

« Nous allons jouer à fond nos chances dans cette épreuve Coupe, mais le plus important est que le match se déroule dans le fair-play total », a encore dit Djalti.