15 juin 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

Total CAF CL (1/2 finale-aller ) Al-Ahly SC-ESS : les Sétifiens en conquérants au Caire

L’ES Sétif, dernier représentant algérien dans les compétitions africaines interclubs, tentera de préserver ses chances pour la finale de la Ligue des champions d’Afrique de football, en allant défier les Egyptiens d’Al-Ahly SC, samedi au stade Al-Salam du Caire (20h00), dans le cadre des demi-finale (aller) de l’épreuve.

Qualifiée avec brio pour le dernier carré aux dépens des Tunisiens de l’ES Tunis (aller : 0-0, retour : 0-1), l’Entente aura à cœur de damer le pion cette fois-ci au double tenant du trophée, dirigé sur le banc par le Sud-africain Pitso Mosimane.

La mission des coéquipiers de Djabou ne sera pas une simple sinécure face à l’ogre d’Al-Ahly SC, dont le vécu dans la compétition et l’expérience cumulée reste un atout indéniable dans ce genre de rendez-vous.

« Nous sommes pleinement concentrés pour réaliser un bon résultat au Caire, mais le plus important est de se qualifier pour la finale. La qualification se jouera en deux manches, nous sommes conscients de la tâche qui nous attend, surtout pour les joueurs expérimentés« , a indiqué Karaoui.

Et de poursuivre : « Al-Ahly SC est un habitué de la compétition, mais l’Entente mérite de figurer dans le dernier carré. Nous allons prouver que nous méritons de passer en finale« .

Les deux équipes s’était déjà rencontrées à ce même stade de la compétition quatre ans plus tôt. En 2018, Al-Ahly SC avait éliminé l’ESS, en s’imposant en match aller (2-0) au Caire, avant de s’incliner (2-1) à Sétif.

En figurant parmi le quatuor qualifié pour le dernier carré de la Ligue des champions, l’ESS est parvenue à atteindre ce tour pour la quatrième fois de son histoire (1988, 2014, 2018, 2022), égalant du coup, la JS Kabylie (1981, 1984, 1990, 2010).

Sur le plan de l’effectif, le nouvel entraîneur serbe de l’ESS serbe Darko Novic, pourra disposer de l’ensemble de ses joueurs, de quoi lui permettre d’avoir l’embarras du choix pour aligner un onze compétitif et conquérant.

De son côté, Al-Ahly SC, en doute après trois matchs nuls de suite, toutes compétitions confondues, abordera cette rencontre avec l’intention de relever la tête, d’autant qu’il va bénéficier des avantages du terrain et du public.

Cette demi-finale (aller) sera dirigée par l’arbitre éthiopien Bamlak Tessema, assisté du Soudanais Mohamed Abdallah et du Tchadien Aissa Yaya, alors que quatrième arbitre est le Botswanais Joshua Bondo.

L’autre demi-finale opposera les Angolais de Petro Atlético aux Marocains du WA Casablanca, tombeurs du CR Belouizdad, samedi au stade du 11 novembre de Luanda (14h00). Le match sera dirigé par l’arbitre international algérien Mustapha Ghorbal.

APS