14 avril 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

Rachid Redjradj (DG du CSC) : « Nous soutenons toute démarche de la FAF dans son affaire avec la FTF ! »

Lors d’un entretien avec « MediaFootDz », le Directeur Général du CSC, Rachid Redjradj, a évoqué plusieurs sujets, relatifs au club phare de Cirta, notamment l’avenir du coach Khouda et l’opération recrutement, ainsi que la plainte déposée par la FAF contre le FTF concernant la considération des joueurs Algériens comme joueurs locaux au sein du Championnat Tunisien qui connait une présence sans précédent de nos joueurs.

 

Comment vous passez votre temps en cette période de confinement ?

« Je passe le temps confiné chez moi, je ne sors que pour des urgences et je travaille à partir de chez moi. »

Est ce que vous êtes en contact permanent avec vos joueurs ?

« Oui bien sûr que nous sommes en contact avec eux, pas moi uniquement mais surtout les membres du staff technique et le directeur Sportif, Mr. Medjoudj. »

Que pensez vous de la décision de terminer la saison sportive malgré le risque de voir le virus se propager encore plus ?

« Moi personnellement je suis avec la décision de terminer la saison, ça c’est pour le principe, mais la santé du citoyen passe avant tout autre chose et la santé publique n’a pas de prix. On verra ce que vont décider les autorités compétentes pour le deconfinement et à partir de là nous verrons plus clair. »

Est ce que vous avez pris attache avec vos joueurs concernant la baisse de leurs salaires ?

« Nous ne pouvons pas aborder ce sujet avec les joueurs individuellement, la décision sera collégiale et elle concernera l’ensemble des joueurs, c’est pourquoi ce sujet sera abordé une fois la reprise du travail entamée ce qui nous permettra de réunir tous les joueurs qui sont bien sûr disposés à diminuer leurs salaires pour la période non travaillée. »

Avez vous entamer les négociations avec les joueurs en fin de contrats ?

« Nous avons effectivement entamer les discussions avec nos joueurs dont les contrats arrivent à échéance en fin de saison et les choses vont dans le bon sens. La stabilité de l’effectif est notre priorité que le mercato soit mouvementé ou pas. »

S’il y a des joueurs à recruter, quelles sont les pistes que vous allez privilégier ?

« Pour ce qui est du recrutement, nous avons déjà jeté notre dévolue sur deux joueurs de la D2 amateurs, et nous avons aussi d’autres pistes qui nous permettront d’équilibrer notre effectif et de gagner aussi en qualité par rapport à cette saison. »

Khouda sera-t-il maintenu ou bien vous allez recruter un entraîneur pour la saison prochaine ?

« Nous aurions tant aimé le garder mais il nous a informé qu’il ne compte pas poursuivre au-delà de cette saison. Mr. Khouda a fait un grand sacrifice en annulant la participation à un stage pour le diplôme UEFA PRO et la il doit impérativement terminer sa formation, nous lui souhaitons plein succès dans cette formation. Nous aurons effectivement un nouvel entraîneur pour la saison prochaine et nous sommes entrain d’étudier plusieurs CV. »

Quel est votre avis sur les choix des joueurs algériens qui préfèrent la piste Tunisienne ?

« Les joueurs qui choisissent la Tunisie lorsqu’ils ont l’opportunité ne le font pas comme ça. Il perçoivent des salaires en monnaie tunisienne qu’ils convertissent au taux de change parallèle, ce qui constitue des sommes importantes part rapport à ce qu’ils perçoivent ici. Ceux qui ont la chance de rejoindre les 6 meilleurs clubs tunisiens savent qu’ils trouveront d’excellentes conditions de travail puisque ces clubs possèdent leurs propres centres d’entraînement. Ajoutez à cela le fait qu’il y ait moins de pression sur les joueurs en Tunisie. »

La FAF a déposé plainte contre la FTF avec l’appui de quelques clubs Algériens dont le CSC pour le faite elle considère les joueurs Algériens comme des locaux et ce qui est considéré comme une discrimination. Que pouviez vous dire sur ça ?

« La décision de la Fédération tunisienne n’a aucun socle juridique ou politique. La décision de faire des joueurs de la zone 1 de la CAF dont les Algériens des travailleurs nationaux et non étrangers n’est pas du ressort d’une fédération sportive. C’est une décision politique qui doit être prise par les hautes autorités des deux pays, parceque dans ce cas il faudrait une législation sur le séjour et le travail des étrangers en Tunisie spécifique aux Algeriens et cette dernière ne concernera pas uniquement les footballeurs mais tous les secteurs d’activité. Nous soutenons toute démarche de la FAF dans ce sens. La FTF a voulu calquer ce qui se passe en Europe mais là-bas cette décision a été prise suite à un arrêt de la cour Européenne des droits de l’homme, au sein d’un espace unifié, sans frontières et avec une monnaie unique. »

Y aura-t-il une préparation spéciale pour la suite du championnat ?

« Tout à fait, il y aura une préparation avant de pouvoir 2renouer avec la compétition. Après un mois et demie d’arrêt ou plus les joueurs doivent bénéficier d’une période de préparation. »

 

Entretien réalisé par Ali Ait Si Amer