14 avril 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

Ligue des champions/tour préliminaire (aller) : le CS Constantine s’incline devant l’ES Sahel de Tunisie

Le CS Constantine s’est incliné 0-2 devant les tunisiens de l’Etoile du Sahel, vendredi-soir au stade Chahid-Hamlaoui, en match aller du tour préliminaire de la ligue des champions africains, hypothéquant sérieusement ses chances de qualification.

La rencontre, marquée à son début par un jeu physique mais très prudent de part et d’autre, ne s’est débridée qu’à partir de 14’ lorsque les « Sanafir » sortirent quelque peu de leur torpeur en signant, coup sur coup, deux tentatives par l’intermédiaire de Moundher Tamine et Brahim Dib.

La réaction tunisienne ne se fit pas attendre puisque deux tirs lointains de Yacine Chamakhi et Mohamed-Amine Jebali frôlèrent le poteau droit du keeper du CSC donnant, au passage, des sieurs froides aux supporters constantinois, très nombreux.

S’appliquant à maintenir les attaquants constantinois le plus loin possible de leur surface de réparation, les hommes de Seif Ghezal gérèrent les débats un peu à leur guise, aidés, il est vrai, par les trop nombreuses imprécisions et le manque d’allant offensif de leurs adversaires.

Au retour des vestiaires, le CSC a bien failli, cependant, trouver l’ouverture.       Malheureusement pour les poulains de Lamine Boughrara, Ishak Harari n’a pas réussi à faire bon usage d’un excellent ballon transmis par Tamine après un joli raid en solitaire.

Toutefois, si les locaux ont semblé devant en termes de possession, ils étaient bien loin d’avoir la maîtrise des débats.

Cette dernière était clairement tunisienne et c’est en toute logique que Soumaile Sidibe plongera l’arène du Chahid-Hamlaoui dans le silence en profitant d’une hésitation défensive des constantinois pour loger le cuir au fond des filets de Kheireddine Boussouf (70’).

Les changements opérés par Boughrara à un quart d’heure du coup de sifflet final n’ont rien apporté, si ce n’est le but réussi de la tête par le centre-avant du CSC, mais refusé par l’arbitre pour une position de hors-jeu assez nette.

Ce sont au contraire les tunisiens qui aggraveront le score dans les arrêts de jeu sur un penalty réussi par Hamza Jelassi.

Une défaite qui condamne les « Vert et Noir » à un énorme exploit lors du match retour à Sousse.

Un exploit qui relèverait, il faut bien le dire au vu de la production de vendredi-soir, du miracle.