14 juin 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

Ligue 2 amateur : l’ASM Oran signe sa 6e victoire de rang, coach Hadj Merine ne s’enflamme pas

L’ASM Oran a enchainé sa sixième victoire de rang après s’être disposé, vendredi à domicile, du WA Boufarik (2-1) dans un match comptant pour la 18e journée de la Ligue 2 (Gr. Centre-Ouest), au terme duquel l’entraineur Hadj Merine a appelé ses joueurs à « garder les pieds sur terre ».

« Je remercie mes joueurs pour les efforts déployés tout au long de la partie. Ils sont restés concentrés et bien organisés, malgré le but du nul encaissé en fin de première mi-temps. Ils sont néanmoins tenus de garder les pieds sur terre », a déclaré le coach oranais à la presse à l’issue de la rencontre jouée au stade « Habib Bouakeul ».

Ce succès est venu confirmer le réveil du club oranais qui a attendu la 13e journée du championnat pour signer sa première victoire de la saison.

Depuis, l’ASMO enchaine les succès ce qui lui a permis de faire un grand bond au classement et s’extirper de la zone rouge.

« Nous allons tout faire pour rester sur la même dynamique dans l’optique de s’offrir d’autres victoires, car le championnat est encore long et toute éventuelle contre-performance pourrait nous faire revenir à la case départ », a encore déclaré le coach de l’ASMO.

« Un autre match difficile nous attend lors de la prochaine journée sur notre terrain contre la JSM Tiaret, qui n’est autre que le co-leader de notre groupe. Nous allons le préparer convenablement avec comme objectif signer un septième succès d’affilée », a-t-il ajouté.

Evidemment, le jeune entraineur de la formation de « Medina Jdida » regrette d’avoir vendangé plusieurs points au cours de la phase aller qui lui auraient permis d’ambitionner de jouer la carte de l’accession, comme convenu, du reste, avec les dirigeants du club avant le début de cet exercice, a-t-il souligné.

L’ASMO, reléguée en Ligue deux en fin d’exercice 2015-2016, est distancée de 16 points par les co-leaders du groupe, à savoir l’ES Ben Aknoun et la JSM Tiaret, qui en comptent 40 chacun, ce qui rend la mission des Oranais « très difficile » pour espérer se joindre à la course à la montée, a avoué Hadj Merine.

Pour rappel, seul le premier de chacune des deux poules qui composent la Ligue 2 validera son billet pour l’élite à l’issue de la saison en cours.