24 juillet 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

La FAF demande la concession du stade Nelson-Mandela de Baraki

La Fédération algérienne de football (FAF) a formulé une demande auprès des autorités pour la concession du stade Nelson-Mandela de Baraki, a appris l’APS jeudi auprès du président de l’instance fédérale Walid Sadi.

« Nous avons officiellement demandé la concession du Stade Nelson-Mandela de Baraki. La gestion de cette enceinte sportive serait ainsi du ressort de la FAF, c’est en bonne voie », a-t-il indiqué à l’APS.

« Dès qu’on aura le feu vert pour l’exploitation du stade, la première mesure est le renouvellement de la pelouse », a-t-il ajouté.

Le stade Nelson-Mandela a abrité jusque-là deux matchs de l’équipe nationale : le 23 mars dernier contre le Niger (2-1), dans le cadre des qualifications de la CAN-2023, et récemment le 16 novembre face à la Somalie (3-1), en ouverture des qualifications de la Coupe du monde 2026.

Lors de la conférence de presse précédant le début du dernier stage des « Verts » en novembre, le sélectionneur national Djamel Belmadi a poussé un véritable coup de gueule au sujet de l’état de la pelouse du stade de Baraki.

« C’était prévu qu’on s’entraîne dessus, mais ce n’est pas possible, au risque de l’endommager. Il n’est pas dans son état le plus adapté, je ne veux pas polémiquer mais on est dans la même situation que celle d’Annaba. On nous a présenté le stade de Baraki comme étant celui de l’équipe nationale. Tous les pays en ont, nous on ne peut pas vraiment le dire, on n’y a joué qu’une fois », a-t-il regretté.