24 mai 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

Finale Coupe de la CAF / USMA : à quelques heures de la finale, le « tout Alger » en « Noir et Rouge »

A une poignée d’heures de la finale (retour) de la coupe de la CAF 2023 (CAF), la fièvre est montée de plusieurs crans à Soustara, la Casbah, Bab El Oued, Bologhine, dans le « tout Alger » en fait, avant ce match de tous les espoirs pour la 1ere étoile africaine des « Usmistes » qui affronteront les Tanzaniens des Young Africans, ce samedi au stade du 5 juillet (20h00).

Les « Rouge et Noir » attendent la deuxième manche de cette finale de la Coupe de la CAF avec une ferveur particulière, eux qui espèrent voir leur club soulever pour la première fois un trophée continental, d’autant plus que la victoire arrachée au match aller à Dar Es Salam (2-1) a fait que le club a marqué un pas de géant vers le sacre final.

Les quartiers d’Alger, en particulier les bastions de l’USMA tels que « Soustara », « Casbah », « Bab El Oued » et « Bologhine », connaissent une ambiance festive inhabituelle, mais à la dimension de l’événement que le club n’a pas connu ces dernières années, notamment depuis 2015 lorsque le club recevait les congolais du TP Mazembe en finale de la Ligue des Champions, la C1 africaine.

Tous les billets mis en vente en ligne ont été écoulés : 60.000 tickets représentant la capacité du stade du 5 juillet ont été vendus. Seuls les supporters chanceux ont pu obtenir le précieux sésame pour cette finale compte tenu de la forte demande enregistrée. Autant dire que cette finale retour se jouera dans un stade du 5 juillet archicomble aux couleurs « Rouge et Noir », drapé des « Tifos » des supporters.

La capitale algérienne a été décorée en rouge et noir. De grandes bannières sont accrochées dans divers quartiers, sur les fenêtres des maisons, sur des balcons, au-dessus des immeubles et même dans des résidences privées. En déambulant à travers les quartiers d’Alger, on est littéralement happés par l’atmosphère de cette finale-retour de la Coupe e la Confédération que le public attend avec impatience.

Dans tout le pays, notamment dans les grands centres urbains, cette finale est également attendue avec la plus grande attention, et des Tifos de l’USMA sont accrochés çà et là à travers les artères des grandes villes du pays. Une manière comme une autre de confirmer la dimension nationale de ce club  de « chahids », ces joueurs de l’USMA qui sont montés au maquis pour que « Vive l’Algérie » libre et indépendante.

Battre les Tanzaniens et soulever le trophée

Un seul mot d’ordre réunit les supporteurs usmistes : battre les Tanzaniens et la grande fête pourra commencer dès samedi soir dans le quartier mythique des Rouge et Noir à « Soustara », et dans tous les quartiers de la capitale, alors que tout le pays vibrera aux sons des fans de l’USMA, qui ont composé de nombreuses chansons, qui sont ensuite chantées dans divers stades nationaux et parfois même au-delà des frontières de l’Algérie. Ils s’apprêtent à apporter une touche spéciale et unique à cette finale continentale.

« Nous serons au moins 60.000 et nous promettons une fête grandiose, très riche en couleur. La Coupe d’Afrique, quelle belle aventure pour cette équipe que personne n’attendait à ce stade de la compétition« , dit Rachid qui fait partie d’un groupe de fans usmistes, du côté de Soustara.

Des « DJ » se sont installés, et à coup de décibels, ils diffusent des chansons à la gloire des joueurs usmistes et de l’entraîneur Abdelhak Benchikha qui a su qualifier cette équipe pour la finale de la CAF. « Merci Benchikha », peut-on lire sur une large banderole qui orne une grande bâtisse d’un des quartiers de la vieille médina.

A Alger, l’unique sujet de discussion dans les cafés reste le grand match face aux Young Africans, où chacun y va de son avis, avec une seule certitude, l’USM Alger gagnera cette confrontation. Dans les fiefs des ultras usmistes, ce trophée « ne peut échapper à leur équipe ».

Les supporters de l’USMA de toutes les catégories et de tous les âges (anciens, jeunes, enfants et femmes) ont uni leurs forces pour préparer cette finale retour de la Coupe de la CAF. Ils ont prévu des activités et célébrations avant, pendant et après le match.

Les fans du club ont été très nombreux à faire la queue pour l’achat de petits gadgets aux couleurs du club. Ils arrachent des chemises, des chapeaux, des écharpes  spécialement conçus pour la finale, de même que tout ce qu’ils peuvent trouver aux couleurs du club. Des feux d’artifice sont également sollicités pour les célébrations en cas de titre.

Le football-business bat son plein autant à la Places des Martyrs, la Casbah, Soustara, à Sidi Ramdane ou « Les trois Horloges » à Bab El Oued, l’autre « big » fief des Rouge et Noir. Tout le monde trouve son compte: les supporters, les « businessmen » d’un match, et les petits métiers liés à la confection des Tifos et les sérigraphes.

Les rues d’Alger devraient vivre une nuit de folie après la finale, surtout si le capitaine Zineddine Belaid et ses camarades parviennent à soulever le trophée. Les fans se préparent à le célébrer pendant des heures, de samedi soir à dimanche.

La finale-retour sera dirigée par l’arbitre mauritanien Beida Dahane, assisté de l’Angolais Jerson Emiliano dos Santos (1er assistant) et du Mozambicain Arsénio Chadreque Maringule (2e assistant).

APS