25 juin 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

EN / Walid Sadi : « Nous avons hérité d’un groupe piège »

Le président de la Fédération algérienne de football (FAF) Walid Sadi, a déclaré samedi que l’équipe nationale avait hérité d’un « groupe piège » à la prochaine Coupe d’Afrique des nations CAN-2023 (reportée à 2024) en Côte d’Ivoire (13 janvier – 11 février), tout en prévenant contre tout excès de confiance.

« Nous avons hérité d’un groupe piège, toutes les équipes se valent et vont bien se préparer pour le tournoi. Nous allons gérer match par match. Au premier tour, nous aurons trois finales à disputer. Nous devons éviter les erreurs du passé comme ce fut le cas à la CAN-2022 au Cameroun », a affirmé à l’APS le premier responsable de la FAF.

« Il n’y a plus d’adversaires faciles à la CAN, nous devons rester vigilants, en abordant nos matchs avec le maximum de concentration. On se souvient tous de ce que la Sierra Leone nous a fait endurer lors du premier match au Cameroun (0-0, ndlr) », a-t-il ajouté.

« La sélection sera dans les meilleures conditions à Bouaké »

Après avoir assisté au tirage au sort de la CAN-2023, effectué jeudi soir au Palais des expositions à Abidjan, le président de la FAF s’est déplacé à Bouaké pour préparer le séjour des « Verts » pendant le tournoi continental.

« J’étais agréablement surpris par l’état de la pelouse du stade de la Paix à Bouaké, elle la meilleure du pays, sur ce point-là je suis soulagé. Concernant l’hébergement, je me suis rendu à la Cité CAN, construite sous forme de villas, qui devait nous accueillir pendant la compétition, mais nous avons opté pour un plan B, car j’ai estimé que cet hébergement n’offrirait pas une concentration optimale. Alors, nous avons réquisitionné tout un hôtel, pas loin du stade, pour l’ensemble de la délégation algérienne, qui sera mise dans les meilleures conditions ».

« Un stage d’acclimatation avant la CAN »

Interrogé sur le programme de préparation pour la CAN 2023, Sadi a confirmé le déroulement d’un stage d’acclimatation qui sera effectué dans un pays voisin de la Côte d’Ivoire, comme l’a révélé le sélectionneur national Djamel Belmadi lors de sa dernière conférence de presse tenue le dimanche 8 octobre au Centre technique national (CTN) de Sidi Moussa.

« Effectivement, il y aura un stage d’acclimatation dans un pays qui sera désigné plus tard, peut-être en Guinée-équatoriale ou au Ghana, cela va permettre aux joueurs de s’habituer au climat d’autant qu’à cette période de l’année il fera froid en Europe. Nous sommes en pleine discussion pour tout arrêter. Le coach aura un rapport détaillé avant de trancher ».

Et d’enchaîner : « Au cours de ce stage, il y aura probablement deux à trois matchs amicaux de préparation dans le cadre d’un tournoi international ».