24 mai 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

Djamel Haimoudi à MFDZ : « Ghorbal a sa place pour siffler le mondial »

L’ancien arbitre international, Djamel Haimoudi, a rendu un vibrant hommage au trio Mustapha Ghorbal, Abdelhak Etchiali et Mohamed Gourari, arbitres algériens de la Supercoupe de la CAF, qui a opposé Al Ahly SC à la RS Berkane, qui s’est soldé par un score de deux buts à zéro, en faveur des Égyptiens.

Haimoudi dans une déclaration faite pour Media Foot Dz, est revenu sur la prestation de ce trio lors de cette rencontre qui s’est jouée au Qatar, il n’a pas tari d’éloges sur ses compatriotes : « Premièrement, je félicite le trio algérien suite à l’excellente prestation ce soir lors de ce match de la Supercoupe africaine. Je dirais que Ghorbal était très présent sur tous les niveaux, soit technique, psychologique et physique. La communication était excellente, c’est un arbitrage moderne, que la FIFA cherche pour ses compétitions, soit la Coupe du Monde ou la Coupe des Confédérations et la Coupe du Monde des Clubs« , avant d’ajouter : « Je pense qu’aujourd’hui, on a vu que Ghorbal a vécu l’émotion du match et c’est ça l’arbitrage moderne. Dans l’arbitrage moderne, il faut comprendre le football, les intentions des joueurs et lire ce que pensent les joueurs pour anticiper et prendre les bonnes décisions dans le bon moment et le bon endroit« .

Concernant les chances du trio algérien d’être retenus pour la Coupe du Monde 2022, Haimoudi s’est montré confiant et optimiste : « Chaque match, il faut avoir une excellente prestation, c’est des points en plus. Premièrement, il faut que Ghorbal prenne de la distance et être le numéro un parmi les arbitres sélectionnés pour le mondial. Deuxièmement, il faut qu’il gère et rester sur le même rythme et chercher aussi l’excellence. Chaque match pour le trio algérien est un défi« , avant de conclure : « Je dirais pas que c’est pas une chose garantie, mais il a sa place parmi les arbitres qui vont aller au mondial, mais il faut qu’il garde les mêmes performances et surtout, chercher la différence entre son arbitrage et celui des européens, pour bien s’illustrer. Personnellement je suis confiant parce qu’il a beaucoup travaillé. »