25 juin 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

Contentieux clubs-entraîneurs-joueurs : Vers un accord consensuel de règlement amiable des créances

Un groupe de travail, dirigé par la Fédération algérienne de football (FAF), a été mis en place pour asseoir une « démarche commune », permettant le règlement des contentieux financiers des clubs, « devenus un lourd fardeau pour le football national », indiqué l’instance fédérale mardi dans un communiqué.

Il s’agit de la deuxième réunion programmée depuis l’élection de Walid Sadi, depuis son élection le 21 septembre dernier, après celle tenue le lundi 9 octobre avec les présidents et représentants des clubs de football professionnel de la Ligue 1 Mobilis, au cours de laquelle « un dialogue responsable et fructueux a été établi  sur les questions liées au développement du football professionnel et de cerner les contraintes qui constituent un frein à l’évolution du sport-roi ».

La décision a été prise au cours d’une réunion tripartite, FAF-Clubs-Joueurs et entraîneurs créanciers, tenue mardi matin et présidée par le président de la FAF Walid Sadi. « Saluant l’initiative de la fédération, les participants à cette rencontre sont parvenus à un accord consensuel de règlement amiable des créances, sur la base d’un échéancier à négocier entre les parties. Pour la mise en œuvre de cet accord, un groupe de travail dirigé par la FAF et composé des représentants des clubs, joueurs et entraîneur a été mis en place », précise la FAF sur son site officiel.

La FAF s’est dite disposée à venir en aide aux clubs « selon le cas », en lui accordant un prêt remboursable. « Chaque club concerné est invité à conclure le plus rapidement possible, des accords de conciliation avec ses créanciers. Pour sa part, la FAF est disposée à accorder un prêt remboursable aux clubs selon le cas, pour le règlement de la première échéance, en fonction des modalités conventionnelles », conclut le communiqué.