26 février 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

CAN-2023 | Salomon Kalou : « Nous sommes heureux d’accueillir toute l’Afrique »

L’ancien attaquant international ivoirien Salomon Kalou, a décrit l’état d’esprit régnant au sein de son pays natal, à 30 jours du coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2023 (reportée à 2024) en Côte d’Ivoire (13 janvier-11 février).

« Nous sommes heureux d’accueillir toute l’Afrique. La Côte d’Ivoire est une terre de football. Nous avons eu beaucoup de légendes comme Didier Drogba, Yaya Touré, Gervinho et j’en passe. Des joueurs qui ont fait rayonner dans les plus sphères les couleurs du pays. Organiser cette CAN est quelque chose de très important pour nous, la dernière fois que nous avons accueilli cette compétition c’était en 1984 », a-t-il indiqué dans un entretien accordé au site de la Confédération africaine (CAF).

La CAN-2023 se jouera pour la troisième fois en présence de 24 nations, après les éditions 2019  (Egypte) et 2021 (Cameroun). Les nations qualifiées ont été réparties sur six groupes de quatre équipes chacun. Les deux premiers de chaque groupe ainsi que les quatre meilleurs troisièmes se qualifient pour les 8es de finale de cette 34e édition, qui  se déroulera dans cinq villes ivoiriennes : Abidjan, Bouaké, Korhogo, Yamoussoukro et San Pedro.

« Cela fait 40 ans que la Côte d’Ivoire n’a pas abrité la CAN, ce qui représente une éternité pour une nation passionnée par le football comme la Côte d’Ivoire,  donc il y a énormément de passion autour de cet événement », a ajouté l’ancien joueur de Chelsea (Angleterre), actuellement joueur de l’Association sportive Arta Solar7 (Div.1/Djibouti).

Enfin, Kalou (38 ans) s’est exprimé sur le groupe A de la CAN-2023, où évolue notamment la Côte d’Ivoire, dont le dernier sacre remonte à 2015 en Guinée-équatoriale.

« Premièrement, c’est un groupe constitué de très bonnes équipes. A commencer par le Nigeria qui est une sélection très dangereuse. A chaque CAN, les « Super Eagles » montrent de grandes choses. Lors de la dernière édition, la Guinée équatoriale a fait bonne figure, et la Guinée Bissau peut être la surprise du groupe. Il faudra respecter toutes les équipes et surtout gagner le premier match pour bien entrer dans la compétition, parce que c’est de là que tout part », a-t-il conclu.

Le match d’ouverture de la 34e édition de la CAN opposera le samedi 13 janvier la Côte d’Ivoire à la Guinée-Bissau au stade d’Alassane Ouattara d’Ebimpé (21h00).