26 février 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

CAN-2023 : l’espoir demeure pour les « Verts »

Parvenant à revenir de loin pour arracher un précieux point samedi face au Burkina Faso (2-2), l’équipe nationale algérienne a puisé dans ses ressources, physiques et mentales, pour rester en vie dans cette CAN-2023 (reportée à 2024), en attendant le dernier match décisif mardi face à la Mauritanie au stade de Bouaké (21h00, algérienne), pour le compte de la 3e journée (Gr.D).

Contrainte de réagir après avoir été tenue en échec d’entrée lundi par l’Angola (1-1), l’équipe algérienne s’est heurtée à une redoutable sélection burkinabé qui a donné des sueurs froides aux « Verts », dans des conditions climatiques extrêmement difficiles.

Menés au score à deux reprises face aux « Etalons », les Algériens ont démontré du caractère et un état d’esprit irréprochable pour arracher l’égalisation dans le temps additionnel grâce à Bounedjah.

Sans pour autant parvenir à produire un beau jeu, l’Algérie est parvenue à éviter une défaite qui aurait été lourdes de conséquences dans l’optique d’une qualification aux 1/8es de finale.

« Nous sommes toujours en vie. On est revenus après la pause avec plus de détermination, cela prouve que la force de caractère du groupe a fait la différence. Nous sommes déçus, car on visait la victoire. Nous allons bien nous reposer avant le match décisif face à la Mauritanie », a réagi le défenseur central Aïssa Mandi.

Sur le plan tactique, le sélectionneur national Djamel Belmadi a changé de stratégie en seconde période, avec notamment l’incorporation du petit lutin Amoura, un plan qui s’est avéré payant qui a permis aux « Verts » de revenir dans la marque en deux fois, permettant même le luxe de terminer le match avec trois attaquants (Bounedjah, Slimani et Amoura).

« Nous avons prouvé qu’on a les ressources pour revenir au score, même à 2-2 je voulais gagner. J’ai les joueurs que je veux avec un grand mental. On ira jusqu’au bout avec un groupe et n’ont pas avec certains éléments. J’ai beaucoup aimé l’entrée d’Amoura et Ounas », a indiqué Belmadi.

Du Nigeria au Burkina Faso

Côté déceptions, l’équipe nationale a concédé un deuxième penalty de suite face au Burkina Faso, après celui face aux Angolais en match inaugural du groupe D. Au temps de l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR), les défenseurs algériens sont appelés à faire preuve de concentration pour éviter ce genre de fautes qui peuvent faire basculer un match.

La technologie de la VAR aurait pu réhabiliter l’équipe nationale puisqu’il y avait trois situations litigieuses, dont l’une d’elle aurait pu aboutir sur un penalty. La Fédération algérienne (FAF), a dans la foulée, formulé une réclamation officielle auprès de la Confédération africaine (CAF) au sujet de la prestation de l’arbitrage, conduit par le Sud-Africain Tom Abongile, alors que le Gabonais Pierre Ghislain Atcho était aux commandes de la VAR.

Sur le plan des statistiques, la sélection algérienne est parvenue à marquer deux buts en un seul match en phase finale, pour la première fois depuis la demi-finale de la CAN-2019 face au Nigeria (2-1) en Egypte. Lors de la précédente édition de la CAN-2021 au Cameroun, l’Algérie a réalisé un triste bilan d’un but marqué en trois matchs.

Face au Burkina Faso, l’Algérie a enchaîné un cinquième match sans la moindre victoire dans le tournoi continental. Lors de la CAN 2021, elle avait été tenue en échec par le Sierra Leone (0-0) avant de s’incliner face à la Guinée-Equatoriale (0-1), puis la Côte d’Ivoire (1-3). Le dernier succès des « Verts » remonte au 19 juillet 2019, en finale de la CAN 2019 contre le Sénégal (1-0).

Avec deux points au compteur, à deux longueurs de retard des co-leaders : l’Angola et le Burkina Faso (4 points chacun), l’équipe nationale devra impérativement l’emporter mardi face à la Mauritanie pour espérer se qualifier au prochain tour.

Virtuellement éliminée après deux revers, la Mauritanie compte rendre la vie dure aux Algériens, comme il l’a si bien indiqué le sélectionneur franco-comorien Amir Abdou.

« On n’est pas là pour distribuer des points pour l’Algérie, on va se préparer en conséquence. Je respecte l’équipe algérienne, c’est une très belle équipe, notre objectif est de faire une belle prestation, on va s’accrocher pour aller chercher un bon résultat ».

APS